En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Thibault Lanxade, vice-président du Medef, ce mardi chez Jean-Jacques Bourdin.
 

Le vice-président du Medef, Thibault Lanxade, a plaidé ce mardi chez Jean-Jacques Bourdin pour la création d'un contrat plus souple pour les TPE et PME. Employeur et salarié s'accorderaient dès la signature sur les modalités de licenciement en cas de baisse de l'activité.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • gouik
    gouik     

    Cela ressemble fortement à un type de contrat qui existe déjà dans certains domaines, le contrat a durée indéterminée de chantier. Bref, une sorte de contrat pour une mission.

  • ocean
    ocean     

    si un employé peut etre licencié du jour au lendemain , sans passer par les prud hommes , l 'employé n 'aura aucune visibilté d' avenir banques , crédit , cette loi serait compliqué à gérer

    gouik
    gouik      (réponse à ocean)

    Ça pour le patronat c'est le cadet de ses soucis.

  • supernova
    supernova      

    Un contrat unique serait la solution. Aujourd'hui je sais que je fais très attention et limite les embauches . L intérim coûte très cher et le gens ne sont pas forcément formés. On est un des seuls pays à continuer se fonctionner comme nous le faisons . Et aussi le seul à continuer de plonger . Il faut moins de charges pour pourvoir augmenter les salaires et être plus compétitifs. Si rien ne change . Je limiterai les embauches , prendrai des sous traitants. Au pire je ferme la boîte en France . Je ne vais pas risquer de mettre ma famille en danger à cause de cet immobilisme et le manque de courage made in France. ..

Votre réponse
Postez un commentaire