Illustration RMC
 

En cas de divorce, une semaine chez maman, une semaine chez papa, ça doit devenir la règle ! En cas de divorce, une semaine chez maman, une semaine chez papa, ça doit devenir la règle !

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • kikou12
    kikou12     

    Tout à fait d'accord pour que la garde alternée soit la règle, avec certains aménagements suivant les cas. Mon fils, papa de deux petites filles de 4 et 3 ans, n'a obtenu qu'un droit de visite très restreint. Son ex compagne a volontairement déménagé à 600 kms, d'ARGELES à CANNES, sans motif légitime sinon de lui nuire, pour qu'elle puisse garder son moyen de pression sur lui...ses enfants!!! la juge n'a pas compris la situation et n'a pas jugé bon de prendre en compte la totalité du dossier qui était quand même en faveur de mon fils (comportement violent de son ex, harcèlement, insultes etc...) bref.. il a obtenu 1 week end par mois et la moitié des vacances scolaires...à sa charge... soit 180€ d'autoroute, plus hébergement, plus fatigue de route 1200 kms aller-retour, pour voir ses filles...Il est tombé malade, a perdu son emploi et essaie de se rapprocher de ses filles. Mais pas de travail à CANNES et logement très cher...elle a bien calculé son coup son ex... et nous les grands parents on ne voit plus nos petites filles avec lesquelles on entretenait depuis leur naissance un lien très fort... Il est à noter que la juge de PERPIGNAN lors de la décision du jugement a dit à mon fils que son ex compagne ne travaillant pas, il ne pourrait pas avoir la garde alternée... Mon fils aime ses filles et veut rester acteur dans leur éducation. Une garde alternée lui permettrait d'avoir ses filles plus souvent, d'ailleurs l'aînée de 4 ans veut toujours rester avec lui...

  • kikou12
    kikou12     

    Tout à fait d'accord pour que la garde alternée soit la règle, avec certains aménagements suivant les cas. Mon fils, papa de deux petites filles de 4 et 3 ans, n'a obtenu qu'un droit de visite très restreint. Son ex compagne a volontairement déménagé à 600 kms, d'ARGELES à CANNES, sans motif légitime sinon de lui nuire, pour qu'elle puisse garder son moyen de pression sur lui...ses enfants!!! la juge n'a pas compris la situation et n'a pas jugé bon de prendre en compte la totalité du dossier qui était quand même en faveur de mon fils (comportement violent de son ex, harcèlement, insultes etc...) bref.. il o obtenu 1 week end par mois et la moitié des vacances scolaires...à sa charge... soit 180€ d'autoroute, plus hébergement, plus fatigue de route 1200 kms aller-retour, pour voir ses filles...Il est tombé malade, a perdu son emploi et essaie de se rapprocher de ses filles. Mais pas de travail à CANNES et logement très cher...elle a bien calculé son coup son ex... et nous les grands parents on ne voit plus nos petites filles avec lesquelles on entretenait depuis leur naissance un lien très fort... Il est à noter que la juge de PERPIGNAN lors de la décision du jugement a dit à mon fils que son ex compagne ne travaillant pas, il ne pourrait pas avoir la garde alternée... Mon fils aime ses filles et veut rester acteur dans leur éducation. Une garde alternée lui permettrait d'avoir ses filles plus souvent, d'ailleurs l'aînée de 4 ans veut toujours rester avec lui...

  • kikou12
    kikou12     

    Tout à fait d'accord pour que la garde alternée soit la règle, avec certains aménagements suivant les cas. Mon fils, papa de deux petites filles de 4 et 3 ans, n'a obtenu qu'un droit de visite très restreint. Son ex compagne a volontairement déménagé à 600 kms, d'ARGELES à CANNES, sans motif légitime sinon de lui nuire, pour qu'elle puisse garder son moyen de pression sur lui...ses enfants!!! la juge n'a pas compris la situation et n'a pas jugé bon de prendre en compte la totalité du dossier qui était quand même en faveur de mon fils (comportement violent de son ex, harcèlement, insultes etc...) bref.. il o obtenu 1 week end par mois et la moitié des vacances scolaires...à sa charge... soit 180€ d'autoroute, plus hébergement, plus fatigue de route 1200 kms aller-retour, pour voir ses filles...Il est tombé malade, a perdu son emploi et essaie de se rapprocher de ses filles. Mais pas de travail à CANNES et logement très cher...elle a bien calculé son coup son ex... et nous les grands parents on ne voit plus nos petites filles avec lesquelles on entretenait depuis leur naissance un lien très fort... Il est à noter que la juge de PERPIGNAN lors de la décision du jugement a dit à mon fils que son ex compagne ne travaillant pas, il ne pourrait pas avoir la garde alternée... Mon fils aime ses filles et veut rester acteur dans leur éducation. Une garde alternée lui permettrait d'avoir ses filles plus souvent, d'ailleurs l'aînée de 4 ans veut toujours rester avec lui...

  • lezotres
    lezotres     

    Comme l'a dit une auditrice, ce mode de garde permet aussi aux parents (père et mère) de voir les enfants, mais aussi d'avoir du temps pour eux ...
    Concernant l'éloignement des deux parents, il suffit d'intégrer dans la loi le principe selon lequel le parent qui quitte le secteur géographique habituel de résidence des enfants, perd le bénéfice de la garde des enfants. On oublie trop le fait que l'important, ce n'est pas le bien être des parents, mais celui des ENFANTS !!!

  • lezotres
    lezotres     

    Bonjour,
    Je suis divorcé depuis 1 an maintenant, père de trois filles (10, 13 et 16 ans), et nous avons avec mon ex-femme, choisi, en accord avec les filles, la garde alternée 1 semaine sur 2 ...
    Même si au départ, je ne savais pas ce que ça allait donné, aujourd'hui, il est hors de question de revenir sur ce mode de garde.
    Les filles trouvent leur équilibre dans ce mode de garde, et moi aussi, même si c'est compliqué de ne pas les voir pendant toute une semaine, c'est mieux que pendant deux semaines !!
    Je trouve, quant à moi, anormal, que ce mode de garde ne soit pas la règle.

Votre réponse
Postez un commentaire