En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le parti pris d'Hervé Gattegno du lundi au vendredi sur RMC
 

Ce lundi dans son parti pris, Hervé Gattegno est revenu sur les premières frappes françaises en Syrie. Il estime donc que 'François Hollande a pris un virage à 180 degrés sur la question syrienne" et qu'il "cherche à retrouver de la crédibilité dans un dossier où il n’en a plus beaucoup, justement à cause de ses atermoiements".

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • romuniort
    romuniort     

    Moi j'ai pas vu Hollande assumer quoi que ce soit ! Il a déjà du mal avec ses femmes et ses enfants, alors...

  • dani42
    dani42     

    Quand HG se comporte en journaliste au lieu de polémiste, ça va nettement mieux.

  • dani42
    dani42     

    Quand HG se comporte en journaliste au lieu de polémiste, ça va nettement mieux.

  • ocean
    ocean     

    Quel cap ? , tous les jours les , les consignes changent

  • Toutatis
    Toutatis     

    Encore un sujet où Marine Le Pen avait raison avant tout le monde et contre l'ensemble des partis et médias qui l'ont fustigé d'être l'alliée de Bachar et Poutine, maintenant ils retournent tous leur veste gentiment.

  • norton_13
    norton_13     

    Peut-on expliquer en quoi Bacher El Assad est un ennemi direct de la France comme le dit hollande ?

    ocean
    ocean      (réponse à norton_13)

    censurer , je reformule ma réponse , quel différence entre Bacher EL ASSAD et le dictateur d'Arabie Saoudite , avec qui on fait du commerce , deux poids , deux mesures

  • stpierre43
    stpierre43     

    changement de cap tout droit vers la sortie

Votre réponse
Postez un commentaire