En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Cette semaine, RMC vous donne rendez-vous chaque matin avec des éleveurs, agriculteurs, producteurs qui ont trouvé des solutions pour innover et lutter à leur manière contre la crise.
 

VOUS VOULEZ QUE ÇA BOUGE - Cette semaine, RMC vous donne rendez-vous chaque matin avec des éleveurs, agriculteurs, producteurs qui ont trouvé des solutions pour innover et lutter à leur manière contre la crise. Ce jeudi, RMC a rencontré un éleveur heureux. Son secret : avoir abandonné l'agriculture intensive au profit du bio.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Hakoule
    Hakoule     

    on a vu comment ces pauvres âmes sont "gentiment mises à mort" dans des abattoirs certifiés bio... cf le scandale de l'abattoir du vigan révélé par L214...

    Le "bio" ne de doit pas, et ne peut pas être un prétexte de dédouanement de sa conscience. Dans tous les cas, les animaux meurent dans des cauchemardesques conditions qui prouvent que l'enfer existe et qu'il est bien terrestre...

  • Hakoule
    Hakoule     

    on a vu comment ces pauvres âmes sont "gentiment mises à mort" dans des abattoirs certifiés bio... cf le scandale de l'abattoir du vigan révélé par L214...

    Le "bio" ne de doit pas, et ne peut pas être un prétexte de dédouanement de sa conscience. Dans tous les cas, les animaux meurent dans des cauchemardesques conditions qui prouvent que l'enfer existe et qu'il est bien terrestre...

  • sipernovache
    sipernovache     

    mes bobos socialos écolos applaudissent mais quand le bio sera bien lancé ils réclameront une taxe bio ....

Votre réponse
Postez un commentaire