En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le Parti Pris d'Hervé Gattegno, tous les matins à 8h20 sur RMC.
 

Silvio Berlusconi quittera bientôt le pouvoir après 16 ans de domination sur la droite italienne et trois passages à la tête du gouvernement. Et si on regrettait rapidement le Cavaliere ?

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

10 opinions
  • enrico berlinguer
    enrico berlinguer     

    moi je regrette sandro pertini et enrico berlinguer mais pas des gars comme berlusconi,craxi,andreotti!!!

  • SURENE
    SURENE     

    et SARKOSY; ont remis l"ajustement à plus tard. ET les clandestins tunisiens;libyens et sub_sahariens ont continuè de profiter du non ajustement du traitè de schengen d'ou l'immigration massive en italie et en france;comment voulez vous que les italiens regrette berlusconi? A cause de son laxisme les italiens se battent tous les jours contre cette immigration comme ici sarko on va pas le regretter.

  • bmpirtyu
    bmpirtyu     

    un bon gaucho ce journaliste, chaque jour, RMC lui donne la parole pour qu'il puisse cracher sa haine sur la droite.

  • amicona
    amicona     

    Etre dans l'opposition auj0urd'hui c'est aller fouiller dans les draps, ou le porte-monnaie de celui que l'on veut abattre. La gauche fait des gorges chaudes sur le bunga bunga de Berlusconi, qui pourtant est un enfant de choeur par rapport à leur favori pour la présidentielle, DSK. Si l'affaire du Sofitel n'avait pas éclaté en dehors de France,alors on aurait eu un vrai maniaque à la tete de lìEtat, sans parler des Cohen Bendit, Frédéric Mitterand amateurs de chair beaucoup plus fraiche que celle de Ruby, celle par qui le soi-disant scandale Berlusconi est arrivé. Non, la vérité, ce qui intéresse l'opposition ça n'est pas la vertu de ses membres, c'est seulement la vertu de ses adversaires, et ce pour les faire tomber. Le jour meme de son élection, l'opposition italienne trinquait à sa mort, oui, pas à sa mort, pas seulement à sa mort politique.Bel exemple de démocratie. Ce qui est paradoxal, c'est que ça serait la dette qui aurait fait tomber Berlusconi, alors qu'il n'en en rien responsable, elle était là avant son arrivée au pouvoir, et ce sont ces partis responsables de la dette italienne qui revendiquent maintenant le pouvoir.

  • shmol
    shmol     

    qui peut regretter ce ringard ?? dans 8 jours la plupart des gens ne s auront pas qui c est??

  • 44=bzh
    44=bzh     

    L'Italie, malgré un Berlusconi qui tenait une grande partie des manettes médiathiques, a conforté sa démocratie et a laissé libre l'exaltation des particularismes régionales. Bien sur, vu par les "élites" de la "Jacobinie", ce que je dis doit paraître incompréhensible.

  • marquisat
    marquisat     

    Des noms ! Des détails ! On brûle de savoir qui vous a déçue

  • marquisat
    marquisat     

    On voit là la déception d'une "briseuse de rêve" qui n'a pas reçue dans les "parties fines" ce qu'elle espérait de certain "politicien âgé"

  • belsub
    belsub     

    Gattegno, vous n'existez que par votre cravate, autrement vous n'êtes qu'un pauvre type. Vous mettez le nom de l'un de vos commanditaires -Nicolas Sarkozy-, en lieu et place de Berlusconi, à quelques exceptions près (les dépenses de déplacement du chef de l'Etat, faramineuses entre 2007 et 2011), vous obtenez le même descriptif pour bon nombre de sauvages capitalistes. Aldo Maccione était bien meilleur comédien que vous...

  • briseuse de rêve
    briseuse de rêve     

    Naturellement on va maintenant polémiquer sur le départ de M.Berlusconi. C'est vrai on sait ce qu'on perd mais on ne sait pas ce qu'on gagne, mais il fallait y penser avant . Il était vieux et devait sans doute sa grande vigueur grâce à la petite pillule bleue car il n'y aurait pas eu de parties fines si elle n'existait pas ainsi que chez beaucoup de nos politiciens âgés qui à un certain âge parle plus qu'ils n'agissent.

Votre réponse
Postez un commentaire