En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Entre le 14 novembre 2015 et le 7 janvier 2016, 3.021 perquisitions ont été permises sans le contrôle d’un juge.
 

REPORTAGE - Plus de 150 personnes se sont réunies ce samedi pour échanger et dénoncer les dérives l'état d'urgence, censé donner plus de pouvoir à la police pour prévenir les risques terroristes après les attentats du 13 novembre, à Paris.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • titi80
    titi80     

    150 extrèmes gauchiste seulement !! c'est vrai que les autres sont pris par notre dame des Landes et Sivens !! il y a du boulot en ce moment pour les traines savates......

Votre réponse
Postez un commentaire