En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
000_Q46EU.jpg
 

Avocats, magistrats, politiques… Plus de cent organisations manifestent ce dimanche après-midi devant le cimetière du Père-Lachaise, à Paris, pour redire leur opposition au projet de loi antiterroriste. Ce texte controversé sera discuté mi-septembre à l'Assemblée nationale. Ses détracteurs dénoncent un texte liberticide. RMC a interrogé les organisateurs.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • strycker
    strycker     

    Cela n'a rien à voir avec les anciennes lois,là il s'agit d'une loi totalement liberticide qui n'a plus rien à voir avec le terrorisme(ancien militaire dans les troupes),la justice n'aura plus son mot a dire,le simple fait de faire grève,de manifester ou d'appartenir à un groupe politique qui par miracle deviendra terroriste,etc,sera considérée comme du terrorisme et passible d'emprisonnement,un premier plan de 26000 de prisons est en prévision en attendant d'autre plans comme celui-ci,cette loi ,comme nombre de pays l'ont fait,pourra suspendre voir annuler une élection au nom de la sécurité,et pire que ça,c'est dans les cartons de l’état,la pose d'un implant pour mieux nous traquer,les USA penses à le mettre en place pour les ouvriers dans un premier temps,le pire arrive,de nombreux journaux indépendants Français ou étranger nous ont prévenu de cette dérive dés 2016,

  • skaia64
    skaia64     

    Ils sont contre ces doux rêveurs de la gauche libertaire ! Ce sont les mêmes qui étaient contre la création du fichier des empreintes génétiques ; on sait quel outil précieux il est devenu pour la recherche des criminels et on ne les entend plus à ce sujet. Déjà la gauche d’avant la guerre de 14 était farouchement opposés à la création de la police judiciaire pour le même motif (atteinte aux libertés) . Rien que ça ! Mais enfin, qu’ils se taisent et laissent les professionnels de la sécurité faire leur boulot. Ils ne représentent pas le peuple français.

  • skaia64
    skaia64     

    Ils sont contre ces doux rêveurs de la gauche libertaire ! Ce sont les mêmes qui étaient contre la création du fichier des empreintes génétiques ; on sait quel outil précieux il est devenu pour la recherche des criminels et on ne les entend plus à ce sujet. Déjà la gauche d’avant la guerre de 14 était farouchement opposés à la création de la police judiciaire pour le même motif (atteinte aux libertés) . Rien que ça ! Mais enfin, qu’ils se taisent et laissent les professionnels de la sécurité faire leur boulot. Ils ne représentent pas le peuple français.

Votre réponse
Postez un commentaire