En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Jacqueline Sauvage et sa fille lors de son procès.
 

TEMOIGNAGE - La mobilisation continue pour Jacqueline Sauvage, condamnée à 10 ans pour avoir tué son mari violent. Des personnalités réunies dans un comité de soutien militent pour une grâce présidentielle. 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Nénette5
    Nénette5     

    Malheureusement l'état ne protège absolument pas les victimes de violences conjugales (j'ai personnellement fait un courrier à Mme Taubira à ce sujet il y a 1 an!!!). Lorsque cette dernière sera enfin à l'écoute des personnes victimes de violences conjugales et des associations , peut-être que nous n'aurons plus à vivre ce genre de drame!!!!

  • skaia64
    skaia64     

    Elle aurait du s'appeler Jacqueline CANTAT;

  • skaia64
    skaia64     

    Elle aurait du s'appeler Jacqueline CANTAT;

  • titi80
    titi80     

    Elle ne vie pas dans un milieu défavorisé, pas en banlieue, pas issu des gens du voyage, pas migrante !! Aucune circonstance atténuante donc aucune chance.........

  • titi80
    titi80     

    Elle ne vie pas dans un milieu défavorisé, pas en banlieue, pas issu des gens du voyage, pas migrante !! Aucune circonstance atténuante donc aucune chance.........

Votre réponse
Postez un commentaire