En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Familles précaires : "A la fin du mois, il reste 100 euros pour faire les courses pour 5"
 

La pauvreté ne faiblit pas en France. Le rapport du Secours catholique publié ce jeudi montre que le nombre de familles précaires augmente. RMC a rencontré Vanessa dont la famille a de plus en plus de mal à joindre les deux bouts.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Facebook-10204982712505795
    Facebook-10204982712505795      

    Personnellement, famille monoparentale de quatre enfants (13,15,18 et 20 ans), je gagne 700 euros par mois à temps partiel depuis que j'ai été obligée de modérer mon activité à cause du handicap du dernier de mes quatre enfants.

    700 euros, c'est pour les mois fastes, quand il n'y a pas d'annulation de prestation ou de jours fériés.

    Mon temps partiel correspondrait à un temps complet si on tenait compte des heures et frais de déplacement à ma charge, et naturellement non déductibles des impôts puisque je ne suis pas redevable de l'Impôt sur le revenu.

    S'y ajoutent 200 euros d'Allocation de Présence Parentale et 100 d'Allocation de l'Enfant Handicapé, environ 400 euros d'APL, et 300 euros d'Allocation de Soutien Familial parce que le père des enfants n'a jamais donné de pension alimentaire depuis son abandon à la naissance de notre quatrième enfant (l'aîné n'y a plus droit depuis qu'il vient d'avoir 20 ans).

    Toutes les allocations sont très surveillées et souvent coupées sans préavis pour certaines, le temps de la vérification par la CAF et de refaire tous les dossiers (ces fois-là, c'est très dur, d'autant qu'il n'y a a aucune aide, je n'ai droit ni à la CMU ni à l'ASS ni à des aides alimentaires car la coupure des allocations ne fait pas partie des choses prises en compte, on est jugé sur notre budget normal, et le mien semble trop conséquent au regard des critères).

    Je n'ai pas droit à la Prime d'Activité, on n'y a pas droit dès lors que l'on est une famille nombreuse car les Allocations familiales vous font dépasser les plafonds.
    Ca fait partie des injustices de ce nouveau système, avant, j'avais droit à la Prime d'Activité.

    Je n'ai ni épargne, ni placement, je vis vraiment au jour le jour, dès que j'ai un peu d'avance, j'ai une tuile qui vient rapidement l'assécher.

    Pas de vacances, pas de nourriture chère, et pour les cadeaux, ce n'est pas bien mais je les offre à crédit, je ne suis jamais arrivée à priver mes enfants d'anniversaire ni de Noel, pourtant, ça me met dans une situation angoissante du fait des petits crédits que je n'ai pas les moyens de m'offrir et qui entraînent des découverts, payants.

    La cantine coûte très chère et il n'y a pas de faveur pour les familles pauvres comme la mienne et mes quatre enfants étant toujours dans des degrés scolaires éloignés, il n'y a pas non plus de tarif préférentiel. Dans tous les cas, je n'y mets mes enfants que lorsqu'on ne peut pas faire autrement, le moins possible, ce serait impossible. Ce qui m'oblige à préparer les repas le matin avant de partir travailler.

    J'ajoute que ça va mieux depuis que nous avons eu un logement HLM, d'autant que même en payant le fioul, on n'arrivait pas à chauffer au-delà de 14 ° quand il faisait froid (et dans le privé, on ne râle pas, on est déjà assez content que l'on soit accepté avec de si faibles revenus).

    Le pire, c'est sans doute avec les écoles, ils ne comprennent pas du tout que l'on puisse avoir du mal à payer tout ce qu'ils demandent, on a des bourses, mais ça paie à peine une partie de la cantine.
    En début d'année, on doit payer la cantine pour le trimestre alors que les bourses ne sont pas versées, on fait l'avance.

    Bref, c'est un combat de tous les jours, un combat dont on ne doit montrer à personne la souffrance, la peur, les angoisses qu'il occasionne.

    lokomotiv
    lokomotiv       (réponse à Facebook-10204982712505795)

    pourquoi faire 4 gosses?

  • domeo
    domeo      

    Le budget est sûrement très juste et doit être calculé c'est certain. Mais elle perçoit je suppose des allocations familiales et l'APL qui doivent être rajoutées à son budget ? Peut-être aussi des aides concernant le prix des repas cantine de ses enfants ou autres ?
    C'est bien que les enfants des mères qui ne travaillent pas puissent soient acceptés à la cantine. Il faut un temps (je suis grand parent) où seuls les enfants des mamans qui travaillaient pouvaient être admis à la cantine.

  • jack76
    jack76      

    j'entends que ce ménage reçoit 1400 euros par mois, il lui reste 100 euros pour vivre.
    la dame déclare dépenser en électricité + gaz environ 250 euros par mois, je trouve cela beaucoup trop élevé, il y a certainement des économies à faire.

Votre réponse
Postez un commentaire