Faut-il accorder le chômage aux salariés démissionnaires ?

Faut-il accorder le chômage aux salariés démissionnaires ?
 

C’était une promesse du candidat Macron : ouvrir les droits à l’assurance-chômage aux salariés qui démissionnent. La réforme de l’assurance chômage tant attendue sera mise en œuvre à compter de l’été 2018, a annoncé le gouvernement hier. Toutefois, pour les indépendants et les salariés démissionnaires, le droit à l’allocation chômage ne sera utilisable qu’une fois tous les 5 ans afin de limiter les abus. Promesse tenue donc : celle d’une "assurance-chômage universelle". Faut-il accorder le chômage aux salariés démissionnaires ?

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Sisyphe7
    Sisyphe7     

    Merveilleux, mais vous vous ré-écoutez de temps en temps… Le mec c’est un étudiant, il a 40 ans à 20 ans de la retraite, il est algérien en France et peut-être marié et on ne sait pas comment. Il tape sur un policier avec un marteau avec 2 couteaux dans la poche et : ou il doit être malade ou c’est de nôtre faute.
    Allons-y gaiement !

  • Michaël Bariez
    Michaël Bariez     

    Bonjour les GG,
    Il faut arrêter de penser qu'un radicalisé est obligatoirement un barbu rigoriste....les ismaéliens (groupe terroriste beaucoup plus dur que Daesh du temps des croisades) avait intégré l'idée que ces combattants devaient se fondre à leur environnement en adoptant les coutumes de la société (drogue, alcool, sexe voire même changer de religions pour se faire oublier)...

Votre réponse
Postez un commentaire