Faut-il ouvrir une enquête sur le "cabinet noir"?
 

Dans une lettre adressée à Eliane Houlette, patronne du PNF et François Molins, procureur de Paris, les ténors de la droite organisent la riposte judiciaire à l'affaire Pénélope. Ils réclament l'ouverture d'une enquête sur les révélations du livre Bienvenue Place Beauvau, faisant état d'un "cabinet noir" chargé de nuire à Fillon. L’ouvrage "révèle la commission de faits d'une particulière gravité" explique la missive, "qui seraient susceptibles de revêtir différentes qualifications pénales". Faut-il ouvrir une enquête sur le "cabinet noir"?

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Jean Triodin
    Jean Triodin     

    on attend les preuves des soutiens du candidat-voyou fillon

  • Jean Triodin
    Jean Triodin     

    on attend les preuves des soutiens du candidat-voyou fillon

  • gochexit
    gochexit     

    Évidemment, cela crève les yeux, ce cabinet en fait rose, existe bien et ceux qui osent le nier sont soit devenu aveugles (yeux crevés par la propagande), soit compromis dans cette affaire et d'autres (le nombre de marmites que trainent ces sossos est impressionnant mais toutes ou presque sont mises en standby et subissent un omerta judicio-médiatique.

Votre réponse
Postez un commentaire