Faut-il réhabiliter le redoublement à l’école?
 

Il est interdit d’interdire... le redoublement ! Depuis sa nomination rue de Grenelle, le nouveau ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, tente d’imprimer sa marque. Le premier prof’ de France souhaite réhabiliter à l’école le redoublement dès l'année scolaire 2017-2018. Un dispositif controversé qui suscite nombre de débats au sein même de l’éducation nationale. Faut-il réhabiliter le redoublement à l’école?

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Bajul
    Bajul     

    Le redoublement sera utile s'il est bien vécu et accepté par l'élève dans le cas bien sûr où le niveau de ce dernier est insuffisant pour suivre en classe supérieure, . Dans ce cas je conseille aux parents de changer leur jeune d'établissement pour diverses raisons et en particulier pour lui éviter de rencontrer ses anciens camarades qui sont à la classe sup pendant la récré .

  • ancien
    ancien     

    Mais, par qui est envisagé le redoublement d'un élève ? Par les enseignants qui l'ont suivi pendant l'année scolaire et qui sont donc bien placés pour savoir s'il est suffisamment armé pour évoluer dans la classe suivante ou au contraire s'il ne gagnera rien à franchir sans discussion un passage dans une classe dans laquelle il se présentera avec des difficultés prévisibles. Je veux bien que pour les parents ce ne soit pas leur rêve mais il conviendrait de leur expliquer, si besoin, où est l’intérêt de l'enfant. Cette facilité à franchir les paliers conduirait, en exagérant, à nous retrouver avec des médecin, à des ingénieurs qui n'auraient aucune compétence

  • Damien Benoit
    Damien Benoit     

    Bonjour,
    Le redoublement serait inutile si les parents avaient un meilleur suivi de leurs enfants. De nos jours il est facile de se "décharger" sur les enseignants, les animateurs et autres équipes éducative. Comme vous l'avez dit: des classes de 24 élèves!!! Comme tout le monde les enseignants regardent leur montre, et ne peuvent pas faire de travail individuel avec 24 enfants. Qui êtes vous pour leur apprendre leur métier??? Je voudrait souligner le fait que les parents aussi ont un rôle majeur dans l'éducation de leurs enfants, et qu'ils ont tendance a l'oublier.

  • Guillaume Roger
    Guillaume Roger     

    Bonjour.

    Je ne sais pas si le redoublement est ou pas une solution, mais si on orientait mieux nos jeunes on en aurait très certainement moins besoin. En effet les parents veulent absolument que leur enfants fassent des études. Il faut absolument que les mentalités changent et qu'enfin on comprenne en France qu'il n'y a aucun déshonneur à faire une formation professionnel (CPA, BEP, BP...). Les métiers de maçon, boulanger, garagiste, électricien (et bien d'autre) offrent des perspectives d'avenir super... Il vaut mieux apprendre un métier qu'être un chômeur diplômé...

Votre réponse
Postez un commentaire