"Fillon à 44% c’est un nouveau fiasco pour les sondages et les médias"
 

Pour Eric Brunet, "Fillon à 44% c’est un nouveau fiasco pour les sondages et les médias". Et vous? D'accord? Pas d'accord? Votez, donnez votre opinion et écoutez "Radio Brunet" dès 13h sur RMC! "Fillon à 44% c’est un nouveau fiasco pour les sondages et les médias"

Votre opinion

Postez un commentaire

15 opinions
  • arobase33
    arobase33     

    pour les médias il y a longtemps qu'on le sait et que les citoyens informés vont chercher ailleurs l'information qui leur est cachée par le système politico-médiatique. Les Français ont agréablement surpris...
    Pour ce qui est des sondages je vous signale un récent sondage auquel j'ai participé sur internet. Les questions (souvent orientées pour aller dans le sens espéré du sondeur) amenant à une position qui n'était certainement pas dans le sens souhaité j'ai pu constater en fin de questionnaire que ma réponse ne serait pas retenue. Enfin la remise en question du monde des discussions sur radio et TV est une profonde nécessité : ces gens ne doivent pas imaginer à quel point ils sont honnis par les gens "réellement normaux". Le repositionnement sera vif et les Pujadas, Lucet et autres qui prennent la TV et radio de service public pour l'annexe de leur parti peuvent préparer leurs valises.

  • robbos
    robbos     

    Samedi soir, M. FERJOU (Atlantico) avait déjà donné la tendance en fonction de ses derniers contacts, mais c'était pas un vrai sondage. C'était un ressentiment.

  • robbos
    robbos     

    Samedi soir, M. FERJOU (Atlantico) avait déjà donné la tendance en fonction de ses derniers contacts, mais c'était pas un vrai sondage. C'était un ressentiment.

  • takatar
    takatar     

    Bonjour Eric,

    Le premier plantage n'est-il pas sur la participation ?

    Le camp de Sarko ne tablait-il pas sur une participation de 2,5M ? Un tel écart me parait incroyable.

  • takatar
    takatar     

    Bonjour Eric,

    Le premier plantage n'est-il pas sur la participation ?

    Le camp de Sarko ne tablait-il pas sur une participation de 2,5M ? Un tel écart me parait incroyable.

  • robbos
    robbos     

    Samedi soir, M. FERJOU (Atlantico) avait déjà donné la tendance en fonction de ses derniers contacts, mais c'était pas un vrai sondage. C'était un ressentiment.

  • untel
    untel     

    Le monde politico mediatique prend ses désirs pour des réalités et tente d imposer sa vision. Les Français en Votant Fillon ont dit non au candidat de la bienpensance et de la gauche .
    Attention à la présidentielle .!!!!

  • Facebook-10158141638140179
    Facebook-10158141638140179     

    Bonjour Eric,

    Ce qui est intéressant de constater, c'est que tous ces sondages se basent sur 1000 personnes avec le fort degré d'incertitude que cela entraine. Par contre, hier soir, après 1/3 des résultats des bureaux de votes (environ 600 000 personnes), tous les pro Juppé (Apparu, Raffarin, etc.) tenait un discours du style "Attendez, ce ne sont que des résultats partiels, il faut encore attendre, ces chiffres peuvent encore changer, etc." Il n'y a pas une incohérence ??

  • Facebook-10211582075286747
    Facebook-10211582075286747     

    Je suis persuadé que si Le Maire avait été présenté comme étant le "3eme homme", il aurait bénéficié de cette montée incroyable du nombre du votants. De nombreux électeurs ont voulu écarté Sarkozy. Et le vote de dimanche prochain n'aura rien à voir avec celui d'hier.
    C'est pour Moi la preuve que le rôle des sondages est essentiel

  • marguerite
    marguerite     

    merci ERIC - d'avoir le courage de dire la vérité sur les SONDAGES....

    un comble de la part des sondagiers... faire 44 % presque les 50 % et ne pas voir ce

    mouvement dans l'opinion... INQUIÉTANT..... il y a bien eu une volonté délibérée de

    leurrer l'opinion.

Lire la suite des opinions (15)

Votre réponse
Postez un commentaire