En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Les autorités françaises refusent de reconnaître la mort des Français décédés dans les rangs de l'Etat islamique
 

TEMOIGNAGES RMC - Selon nos informations, 111 Français sont morts en Syrie et en Irak. Si la majorité d'entre eux sont décédés lors de bombardements ou de combats au sol, neuf ont commis des attentats suicides à bord de camions remplis d'explosif. Ce mardi, RMC diffuse le témoignage d'une famille dont le fils est mort en Syrie après avoir rejoint les rangs de l'Etat islamique.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Facebook-940242426026202
    Facebook-940242426026202     

    Ça vole pas très haut ici ! Vos commentaires sont écœurants, que j'aimerais vous voir à leur place... Je me taperais une bonne barre croyez-moi ! En lisant l'article nul n'est écrit que cette famille demande de l'argent, mais un soutien moral, psychologique ! Si vous savez lire ce ne sont pas des complices mais des victimes !!!! Donc votre sarcasme à 2 balles vous pouvez vous le garder ! Vous n'êtes bons qu'à poster des commentaires à la noix, mais sachez une chose que le terrorisme peut toucher n'importe qui, musulman, chrétien, juif, athée !!!!!!!!! Aucunes ethnies, religions ou classes sociales n'est épargnées!!!! Bande d’ignares

    Facebook-874076492638809
    Facebook-874076492638809      (réponse à Facebook-940242426026202)

    oui. Mais un droit fondamental est-il remis en cause par les autorités françaises, si on met en balance avec le réel risque terroriste (changement d'identité des combattants), ici décrit, que les certificats de décès de l'EI soient bidons? Moi je vois que le droit "à la fermeture d'une ligne téléphonique" ou le "droit à la fermeture d'un compte en banque" n'a rien de vital et de fondamental. Quant au soutien psychologique...il est mort dans un accident de voiture en Irak/Syrie...la famille doit-elle bénéficier d'un soutien particulier ? On fait comme tout le monde, lorsque l'on perd un proche, dans 1 accident, 1 maladie. L'Etat français n'aide pas dans ces cas

  • Zoé
    Zoé     

    On pourrait aussi leur verser une pension d'ancien combattant

  • sortilege
    sortilege     

    mais on 'en fout , bon débarras !!!!!!

  • barbie
    barbie     

    La France ne reconnais pas des terroristes ! Elle veut quoi ?

Votre réponse
Postez un commentaire