En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
François bayrou veut prendre le temps de la réflexion
 

PARIS (Reuters) - L'heure du choix a sonné pour François Bayrou, qui, après un échec cinglant dimanche au premier tour de la présidentielle, promet...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

19 opinions
  • ouin ouin
    ouin ouin     

    heureusement qu'a une époque il y a eu des communistes en france pour se faire tuer a cause des collabos de droite comme vous ou vos copains

  • eliane...
    eliane...     

    voter hollande c'est prendre le risque de voir des communistes au gouvernement alors je voterais sarkho a contre coeur

  • simone34
    simone34     

    Bayrou énerve tout le monde, il n'a rien à négocier, la plupart de ceux qui ont votés pour lui ont déjà fait leur choix tout seul, il se prend pour qui ? il lui faut du temps, c'est vrai, pour digérer qu'il n'a plus aucun choix, il a été fait ce choix donc le choix de retourner chez lui et de se taire

  • Did-82
    Did-82     

    Ils sont drôles ces types, ils croient qu'on les écoute, suspendus à leurs lèvres pour obéir à leur consignes. Ils planent à 15000 ces types là, c'est grotesque ! Les mégalos!

  • lolo the white
    lolo the white     

    il y a quelques jours, François Bayrou raillait les ralliements tardifs à François Hollande. Que va-t-il faire demain ? Railler ou rallier ? Se rallier à un homme qui tend ouvertement la main à un parti et à des valeurs (avec lequel le président sortant s'est déjà essayé au cours de son quinquennat) contre lesquels Bayrou s'est toujours opposés (car selon lui anti-républicaine), ou bien va-t-il rejoindre les raillés d'hier en se pinçant le nez ? Ou bien, va-t-il rester le "Ni-Ni" de la politique française et, comme en 2007, ne choisir personne en s'imaginant qu'il aura toujours une existence politique en 2017 pour retenter la chance de son "destin national" de plus en plus circonscris au Béarn... Le choix va être cornélien, et son avenir politique et son parti même vont en dépendre... Je n'aimerais pas être sa place, ni hier avec cette bien piteuse 5ème place, ni demain avec le choix qu'il a devant lui...

  • smartiz
    smartiz     

    ou tu va avoir que des strapontins!

  • AdjugéVendu
    AdjugéVendu     

    Grillé mais il sera encore là en 2017...pour nous raconter les mêmes choses.

  • PonsPilat
    PonsPilat     

    C'est un homme qui aime la nature: comme les girouettes toujours dans le vent!

  • ml1962
    ml1962     

    F BAYROU a perdu ses electeurs en 2007, quand il a dit qu'il n'appelait pas à voter Sarko alors qu'il avait dit qu'il ne donnerait aucune consignes de vote, il n'est plus crédible et ne tient pas parole, la preuve il est passé de 18% à 9%. Il ne semblait même pas motivé pendant sa campagne... En 2007, au 1er tour, j'ai voté pour lui... sa consigne m'a écoeuré et j'ai tourné le dos à Bayrou...il est comme le caméléon et d'adapte en fonction des circonstances... il est grillé !

  • Piepre17
    Piepre17     

    Après les verts, le Modem,le voici PS.
    Si Melenchon prend du galon, il sera communiste.
    C'est pathétique, ces personnages caméléons qui viennent toujours lécher le cul de ceux qui gagnent.
    Et on ferait confiance à ces bouffes merde ?

Lire la suite des opinions (19)

Votre réponse
Postez un commentaire