En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Chérèque : «Embaucher 2 000 personnes pour renforcer Pôle Emploi»

Mis à jour le
Chérèque : «Embaucher 2 000 personnes pour renforcer Pôle Emploi»
 

Invité de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC, François Chérèque, secrétaire général de la CFDT, demande que 2 000 personnes soient embauchées à Pôle emploi, pour réaliser l'objectif fixé lors de la fusion entre les Assedic et l'ANPE d'un agent pour 60 chômeurs.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

63 opinions
  • Antheus
    Antheus     

    C'Est sympa , ok 2000 emplois créés, a-t'on des stats concernant l'inadéquation entre l'offre et la demande ?

  • 1805ffa
    1805ffa     

    Je veux juste dire que moi je suis un petit patron de 8 salariés et j'ai recruté dernièrement une nouvelle secrétaire. PAS GRACE AU POLE EMPLOI. Je me trouvé à coté d'une agence OUVERTE à 16h. Miracle!!!! Je suis donc rentré, il y avait personne, ni dans le hall, ni dans les bureaux, j'ai toussé plusieures fois pour me faire entendre et là encore un miracle une dame arrive et qui avant de me dire bonjour regarde la pendule pour savoir si j'allais pas lui faire faire des heures sup. Je luis explique que j'étais employeur et que je souhaitais déposé une annonce et là j'ai senti un grand moment de solitude de la part de cette dame. Aprés une minute de silence celle ci m'explique QU'ELLE NE PEUT PAS PRENDRE MON ANNONCE CAR IL FAUT LE FAIRE PAR TELEPHONE OU PAR INTERNET. Moralité j'ai fais appel à une agence d'intérim. J'ai payé certe cher mais j'ai trouvé ma secrétaire. Alors expliquez moi à qu'on serve tous gens dans des bureaux trop chauffés

  • ANDALOU POUR VENDETTA
    ANDALOU POUR VENDETTA     

    Tu veux forcer ceux qui ne veulent pas travailler à bosser ????

  • Et à 58 ans on est quoi?
    Et à 58 ans on est quoi?     

    Je ne manquerai pas à vous informer, pour que ça serve et encourage les jeunes qui on envie de faire quelque chose de leurs dix doigts mais aussi avec leur tête, je peu témoigné que les métiers manuels peuvent être très enrichissants sur tout les plans, il suffit d’un peu de curiosité et de volonté.Salut.

  • Et hop
    Et hop     

    C'est très bien que vous ayez pris le temps d'écrire cette lettre, l'adresser au 1er ministre, quelle excellente idée vous avez eu, ne laissez jamais tomber cette affaire.
    Si, dans quelques jours, voire semaines, mais pas trop, remettez en une couche en téléphonant à JJ.Bourdin, vous êtes sur que lui, il va en parler à l'antenne d'RMC et il fera suivre.
    Je suis vraiment heureux pour vous que vous preniez l'initiative de vous défendre ainsi, vous allez être récompensé, ça ne peut pas être autrement. Sur un prochain sujet qui ressemblera au votre, avec toujours votre pseudo, afin que tous ceux qui vous ont appuyé vous reconnaissent, donnez nous des nouvelles encourageantes sur votre problème. Salut de la part de " et hop ".

  • mar17
    mar17     

    ....3 millions de chômeurs, qu’à cela ne tienne, embauchons-les à Pôle Emploi et le problème est réglé !!! LOL

  • Et à 58 ans on est quoi?
    Et à 58 ans on est quoi?     

    Monsieur le Premier ministre,

    Alors que l’on prône l’apprentissage, on ne m’a retenu que 8 trimestres cotisés sur 12 de ma période d’apprentissage.
    La CARSAT (décompte des cotisations arriérées Article R351-11 du code de la sécurité sociale) me demande 5 844,30€ pour régulariser cette période d’apprentissage, simplement scandaleux quand on sait qu’a cette période on travaillait 10h par jour et 6 jour sur 7, une honte, dans qu’elle société vivons-nous ? Mon salaire de l’époque a été fixé par contrat par la chambre des métiers du Rhône, 0,35 franc de l’heure, donc pas assez cotisé !!!!!!!!
    Ce que me demande la CARSAT pour régulariser, représente plus de 850 mois de salaire de l'époque, n'y a-t-il pas une petite disproportion?
    Voici le calcul pour 4 trimestres pas retenus cotisés sur 12 : Période régularisée du 15/10/1968 au 30/09/1971. Période d’apprentissage : calcul sur l’assiette forfaitaire (arrêté du 25/08/2008).Année 1968 nombre de jours d’activité 78 Reports au compte 23,02 Assiette 194,58 Taux 8,50% Coefficient de revalorisation 10,055 Actualisation au taux de 2,5%= 2,685 Montant de la régularisation 446,52€. Année 1969 nombre de jours d’activité 365 Reports au compte 131,41 Assiette 1025,78 Taux 8,50% Coefficient de revalorisation 8,716 Actualisation au taux de 2,5%= 2,685 Montant de la régularisation 2040,49€. Année 1970 nombre de jours d’activité 365 Reports au compte 199,25 Assiette 1077,07 Taux 8,60% Coefficient de revalorisation 7,919 Actualisation au taux de 2,5%= 2,685 Montant de la régularisation 1969,51€. Année 1971 nombre de jours d’activité 273 Reports au compte 218,46 Assiette 831,62 Taux 8,75% Coefficient de revalorisation 7,103 Actualisation au taux de 2,5%= 2,685 Montant de la régularisation 1387,78€. TOTAL 5844,30€
    Dans l'attente d’une réponse de votre part, je vous prie d'agréer, Monsieur le Premier ministre, mes respectueuses salutations.

  • Et à 58 ans on est quoi?
    Et à 58 ans on est quoi?     

    Faite le savoir autour de vous pour que cela puisse servir dans l'avenir je pense bien sure aux apprentis d'aulourd'hui, si c'est nécessaire j'ai les documents (CARSAT, Chambre des métiers, etc...) Encore merci

  • ANDALOU POUR VENDETTA
    ANDALOU POUR VENDETTA     

    il y a 3 millions de chômeurs dans ce pays. Enlevons le 1,5 million qui ne veut surtout pas travailler et embauchons le 1,5 qui reste à l'ANPE et vous verrez on aura fait un grand pas. Moutons, votez pour moi !!!

  • Et hop
    Et hop     

    Je suis revenu en arrière vous lire car je me doutais bien que vous répondriez à mon post, ce qui vous arrive fait partie d'un véritable scandale, à titre personnel, je vous conseillerais de le faire savoir sur un journal de presse écrite d'abord et ensuite pourquoi pas chez Bourdin. Déjà, ce qu'il y a de sur, c'est que vous seriez lu et écouté, tentez le coup, vous ne risquez rien, je vous encourage sincérement à le faire, foncez, personne à le droit de vous laiser ainsi.

Lire la suite des opinions (63)

Votre réponse
Postez un commentaire