En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
François Fillon, ce vendredi chez Jean-Jacques Bourdin.
 

Invité ce vendredi de Jean-Jacques Bourdin, l'ancien Premier ministre François Fillon a rejeté les critiques des auditeurs de RMC sur le bilan du quinquennat de Nicolas Sarkozy. Assurant toutefois avoir retenu les leçons de ses cinq années à Matignon, le candidat à la primaire parie sur un projet "radical" pour séduire les Français.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

11 opinions
  • Christyan
    Christyan     

    J.U.D.A.S

  • robc29c
    robc29c     

    POurquoi il n'as pas fais crever assez d ouvriers francais A TON GOUT Francois, degage

  • Bub la loose
    Bub la loose     

    Vous vous seriez honoré de démissionner alors ,Mr Fillon ! Chirac l'a fait ; je lui reconnais au moins ce mérite: le costume est bien trop grand pour vous ...

  • MANENTIAL
    MANENTIAL      

    Avec des si....
    il ne sait pas que la retraite pour la génération 1970 c'est a 66 ans
    et celle né des 1974 a 67 ans ?

  • Christyan
    Christyan     

    Boire la soupe durant 5 ans , puis venir cracher dedans , cela s'appelle de la traîtrise !!
    Jamais un Judas n'a passé le cap de la sentence du peuple !!

  • Sans-Dents
    Sans-Dents     

    "La politique de Nicolas Sarkozy n'était pas assez radicale".
    Mais Mr Fillon, qui était son premier ministre, ce n'est pas beau de "cracher dans la soupe";

  • strikler
    strikler     

    VOLTAIRE : « la politique est le moyen pour des hommes sans principes de diriger des hommes sans mémoire »......

  • strikler
    strikler     

    N'attendez pas la solution de vos problèmes des hommes politiques puisque ce sont eux qui en sont la cause (Alain Madelin)

  • strikler
    strikler     

    Un peuple qui élit ou a élu des corrompus, des renégats, des imposteurs , des voleurs et des traitres n'est pas victime !.... il est complice.(George Orwell)

  • zygzor
    zygzor     

    “Il n’y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l’on exerce à l’ombre des lois et avec les couleurs de la justice.”

    Montesquieu

    MANENTIAL
    MANENTIAL       (réponse à zygzor)

    Huit anciens salariés de l’usine Goodyear d’Amiens-Nord condamnés à 24 mois de prison, dont 9 mois fermes

Lire la suite des opinions (11)

Votre réponse
Postez un commentaire