En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Garé comme une m* ou quand les cyclistes dénoncent les automobilistes indélicats

Garé comme une m* ou quand les cyclistes dénoncent les automobilistes indélicats
 

Ce jeudi, c'est la deuxième journée internationale du déplacement travail en vélo. Et si vous êtes cycliste, vous constatez sans doute que les pistes cyclables sont régulièrement squattées par des voitures. Tanguy et Davy ont lancé un blog il y a 7 ans pour signaler les automobilistes indélicats.

Newsletter RMC

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • ghostmaster
    ghostmaster     

    Je pensais les cyclistes vertueux
    mais non ils sont simplement comme les autres prêt à tout pour arriver les premiers, ils n'hésitent pas à "dégager" les piétons qu'ils frôlent à pleine vitesse
    Ils sont prêt à vous passer dessus s'il le faut ils ont leur timing ou leur chrono à chasser, ils sont comme les autres.
    Finalement les bons jours à Paris c'est lorsqu'il pleut, là on est plus tranquille ça glisse mais au moins on est sûr de ne pas voir déboucher le cycliste

  • tom4
    tom4     

    JCherve, personne ne vous a dit que le casque n'était pas obligatoire en vélo (sauf pour les -12 ans) ,et que en ville, il n'apporte pas grand chose en terme de sécurité.
    le plus grand nombre d'accidenté ayant un trauma cranien se trouve dans les voitures !! c'est là qu'il faut le casque obligatoire.
    les pistes cyclables sont non obligatoires également, et c'est très bien, car bon nombre d'entre elle servent de parking minute, de dépotoir, de raccourcis pour les 2rm

    tom4

  • jcherve
    jcherve     

    C'est vrai que les automobilistes ne rendent pas la vie facile aux cyclistes. Mais le contraire est vrai aussi. Queues de poisson, feux rouges brûlés, non-respect de la priorité à droite, trop de cyclistes n'emprunte même pas les pistes cyclables. Je n'ose même pas parlé des règles de sécurité de base vu que beacoup de cyclistes refusent de porter un casque. Ce serait bien si les cyclistes faisaient également leur auto-critique.

Votre réponse
Postez un commentaire