En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
creuse.PNG
 

Gazés par des gendarmes mobiles alors qu'ils tentaient d'interpeller Emmanuel Macron sur le sort des GM&S et celui des territoires ruraux, des maires de Creuse en colère ont répliqué symboliquement. Dans leurs mairies, ils ont retourné le portrait officiel du chef de l'Etat. Certains, même, l'ont ôté. "Puisqu'il ne veut pas le voir, nous non plus", justifie à RMC.fr le maire PS du Monteil-au-Vicomte, Didier Martinez.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • gochexit
    gochexit     

    C'est du gâchis ces photos ont coûté la peauduc.
    Il faut s'en servir par exemple comme cible de jeux de fléchettes.

Votre réponse
Postez un commentaire