En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Alain Griset, président de l’Union nationale des taxis, ce vendredi chez Jean-Jacques Bourdin.
 

Après trois jours de mobilisation contre la concurrence des VTC, les taxis ont décidé de lever leur mouvement de grève et de blocage à l'issue d'une rencontre entre leurs représentants et le Premier ministre, jeudi soir. Alain Griset, président de l’Union nationale des taxis, l'assure ce vendredi chez Jean-Jacques Bourdin : toutes les pistes, même le rachat de licences, vont être étudiés ces prochains jours pour tenter de résoudre la crise.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

25 opinions
  • 109600
    109600     

    Les licences étaient gratuites et vous avez créé un marché secondaire spéculatif pour les revendre à des prix exorbitants tout en demandant à vos syndicats de faire pression auprès des gouvernements successifs pour limiter le nombres de plaques afin d'augmenter leur valeur. D'où le nombre insuffisant de taxis.
    Vous avez spéculé comme des traders et ....perdu.
    Ce n'est pas aux clients et aux contribuables d'éponger vos dettes.
    La solution: Il faut que l'Etat distribue 5000 licences gratuites et non cessibles et le tour est joué.

  • tranpoline
    tranpoline     

    Mème problème pour les licences IV DES BISTROT revendu a prix d'or un moment et puis tomber a l'eau

  • jdar97
    jdar97     

    Ornicar bon résumé sauf que en cas de création d'autorisation de stationnement ou "licence"il faut attendre 15 ans pour espérer pouvoir la revendre et il faut que cette licence soit exploitée en continu pendant 15 ans.
    Dans 15 ans c'est à dire en 2031 !

    pete drire
    pete drire      (réponse à jdar97)

    fallait pas l'acheter,c'est comme la bourse,on joue on perd ou on gagne..Avec la gauche de droite c'était perdu d'avance

  • Altas
    Altas     

    PLAN SOCIAL DE MANUEL VALLS : VOTRE EMPLOI SUPPRIMÉ

    Suite à la violente mobilisation des taxis, le Gouvernement a une nouvelle fois cédé à leurs revendications. C’est désormais votre avenir, celui de votre entreprise et celui de votre famille qui sont en danger.

    Notre Premier ministre Manuel Valls souhaite sévèrement réprimer les entreprises effectuant des prestations de transport dans le cadre de la loi LOTI. Selon lui et selon les taxis, les LOTI ne pourraient pas recevoir de réservation venant des plateformes, et toutes les plateformes permettant des courses LOTI pourraient être fermées prochainement.

    10 000 emplois du secteur sont directement menacés.

    afin de protéger votre emploi. Vous seul avez la légitimité pour vous défendre et remettre en cause le plan social décidé par Manuel Valls : c’est malheureusement votre et notre dernière chance à tous.

    Pourquoi laisser 500 casseurs détruire votre carrière, votre entreprise, et ruiner votre famille ?


  • Altas
    Altas     

    Information importante

    Ce n'est plus d’actualité le rachat par le gouvernement des licences. Qui va prendre finalement une autre option, celle de supprimer 70% du parc des chauffeurs applications pro soient 5250 chauffeurs français au chômage?
    Il y a deux entités un VTC=30% et CAPACITAIRE=70%.
    Les taxis cumulent le statut de taxi et le statut LOTI, pour un meilleur chiffre d'affaires, ... et ils peuvent travailler avec les plateformes des taxis, ... donc se prendre aux capacitaires pour prendre la place...

  • AgentK3
    AgentK3     

    Pourquoi le contribuable français devrait-il mettre encore la main à la poche pour racheter des licences que l’État ne leur a pas vendu?

  • ornicar
    ornicar     

    Exemple :
    Prenons Notre Dame des Landes village que tout le monde connaît en Loire Atlantique.
    Aujourd’hui aucuns taxis car peu exploitable du a une trop faible densité d’habitants.
    Moi petit malin,(comme beaucoup d’autres je présume) ,je vais allez voir le Maire de cette commune et m’inscrire sur la liste d’attente et être le premier( ce qui m’étonnerais ),pour pouvoir obtenir une licence (licence gratuite)et exercé le métier de Taxi .
    Le Maire ne peut en aucuns cas logiquement me refuser cette licence.
    Mais moi je choisi donc d’attendre, attendre quoi !
    Certains d’entre vous ont compris ce que je vais attendre, je vais attendre que l’Aéroport de Notre Dam des Landes ce construise et la je vais pouvoir exercer mon métier de taxi sur cette commune avec la licence que le maire vas gentiment m’accordé car je suis le premier sur la liste d’attente et ne pourras en aucuns cas me refuser.
    5ans après je revend cette licences gratuite a qui de droit une fortune.
    Mais je ne suis pas le seul a l’avoir pensé et je peut vous assurer que la liste d’attente doit être longues a Notre Dame des Landes.
    A condition d’avoir le permis Taxi National et départemental de Loire Atlantique
    Voilà un exemple qui résume le problème des Taxis.

    ornicar
    ornicar      (réponse à ornicar)

    Qui résume et peut faire comprendre le problème des Taxis

    pelican38
    pelican38      (réponse à ornicar)

    je peut ajouter et dans mon cas c'est pour les années 1999 à 2002 qu' il n'était même pas obligatoire d'avoir le permis Taxi ni même le permis de conduire pour avoir le droit d'obtenir la licence,il suffit de la louer ensuite,et que tout le monde pouvait s'inscrire sur les listes des communes de son département en les renouvelants tous les ans pour pas déscendre en bas des listes donc les enfants également pouvaient s'inscrire pour avoir plus de chances,mais finalement j'ai laissé tomber,je sait pas si c'est toujours pareil aujourd'hui mais il faudrait déjà que les licences ne soient plus transmissibles et que seul les détenteurs les exploitent pour les supprimer petit à petit et de pouvoir travailler avec seulement son certificat de capacité , la licence étant un trop gros obstacle beaucoup comme moi passent le certificat de capacité et n'on pas la possibilité de travailler en taxi ,en tout cas il y aurrait possibilité d'augmenter le nombre de taxis et qu'ils soient moins cher aussi ,je me trompe peut-être mais je le vois comme cà

    tranpoline
    tranpoline      (réponse à pelican38)

    ce serait trop beau !

  • ocean
    ocean     

    pour obtenir ce que l' on veut du gouvernement , aller dans la rue , faites du bruit , un peu de chantage , la bonne recette . un ami va etre saisie car il ne peut payer le R S I , mais il ne pourra pas aller dans la rue , il est tout seul .

  • CTAC
    CTAC     

    Au lieu de faire la polémique sur ce sujet, retracer nous les origines du sujet avec rousselet de la compagnie G7 copain de mitterand et remontez à nos jour. Faites un vrai travail de journalistes messieurs pas du boulot de Bistrot !

  • migtul
    migtul     

    Et mon épicier du coin de ma rue, qui a été obligé de fermer boutique à la suite de l'installation d'une grande surface : est-ce que l'Etat va lui rembourser son pas de porte ? Et les marchands de disques ? et les libraires ? il suffirait d'avoir un pouvoir de nuisance pour se faire indemniser ?

Lire la suite des opinions (25)

Votre réponse
Postez un commentaire