En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Guy Bedos : "Je n'ai pas traité Nadine Morano de salope"

Guy Bedos nie avoir traité Nadine Morano de connasse
 

Guy Bedos était l’invité des GG lundi 14 octobre à 10h35. L’humoriste nie avoir traité Nadine Morano de « salope » lors de son spectacle à Toul ce week-end.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

13 opinions
  • ghysly44
    ghysly44     

    Mr BEDOS ne m'a jamais fait vraiment rire, trop sectaire pour ETRE objectif !! N'est pas Coluche qui veut !! Lui se moquait de tout le monde et pourtant lui aussi ETAIT de gauche, voila la différence !! Mr BEDOS s'arrête car il voit qu'il n'a plus d'arguments il devient trop hargneux ce n'est plus du spectacle c'est du lynchage en public !!!

  • Thierry Turbide
    Thierry Turbide     

    GAUCHO GRANDE GUEULE PAS DE COUILLES !!!

  • Daynight66
    Daynight66     

    Loin de moi de politiser ce fait que nous aurons tous oublié dans 15 jours mais lorsque j'entends la Nadine dire "qu'à travers elle, toutes les femmes sont insultées" !! Et bien non, elle ne représente pas toutes les femmes et heureusement d'ailleurs et puis lorsque son idole traînait avec Bigard pendant sa campagne en 2006, on ne l'entendait pas trop notre sacrée Nadine, elle qui aujourd'hui semble à travers surtout son cas personnel, être subitement sensibilisée à la cause feminine. Pourtant ce sktech de Bigard est un tissu d'insultes machistes et misogynes. Cela prouve seulement à mon sens qu'elle se sert de cette affaire pour tevenir un peu a la lumière des caméras. En bref, les deux parties dans ce conflit sont aussi ridicules l'une que l'autre

  • MENUSBOIS
    MENUSBOIS     

    J'ai écouté son intervention aux GG, c'était lamentable. Ce mec est vraiment minable. Je le savais limité, mais à ce point !!! Il n'assume même pas ses propos. Un bien triste individu.

  • ab64
    ab64     

    La psychiatre qui a examiné Mme Bettencourt devrait examiner Mr Bedos et nous dire à un mois près depuis combien d'années il ne jouit plus de toutes ses facultés. Cela pourrait lui éviter une condamnation. Il serait dommage de faire payer une amende à un homme de 80 ans obligé pour vivre de travailler le soir et le Dimanche , alors qu'il a combattu Sarko pour exiger la retraite à 60 ans.

  • Louis Tarascon
    Louis Tarascon     

    Insulter des gens c'est pas de l'humour.

  • Nervi
    Nervi     

    Qu'i ait oublié ses paroles, c'est un peu normal vu son âge ! Mais les spectateurs présents, lors de la soirée, pourront témoigner de ce qu'ils ont entendu.

  • Le Pirate
    Le Pirate     

    Je pense que les prochaines prestations de Bedos dans l,Est France vont être très animés. Le pieds noir va gouter le pieds blanc des lorrains.

  • que negre lou gat
    que negre lou gat     

    Il y a une différence entre la prise à partie de monsieur Bedos vis à vis de madame Morano et le second degrés du sketch interprété par monsieur Biguard qui est en fin de compte une insulte sexiste ad nominem. Et ça devant la justice cela fait toute la différence.Après si votre conformation d'esprit ne vous permet pas de faire la nuance pour des raisons manifestement politiques tant pis pour vous.

  • que negre lou gat
    que negre lou gat     

    C'est ce qu'il a affirmé en premier lieu avant de concéder le fait d'avoir oublié la chose. Bien qu'à coté de ça il passe une partie de ses interviews à faire des citations nous faisant démonstration de sa mémoire vive.Puis un peu plus tard lors de son passage il admet en fin de compte être un Rabelaisien donc que ceci expliquant cela. En fin de compte Monsieur vous n'êtes pas très courageux c'est le moins que l'on puisse dire. Vous savez très bien qu'en réitérant vos propos vous risquez encore plus de la part de la justice...Moi qui vous croyez courageux si j'avais un minimum d'estime pour votre personne j'aurai de la peine pour vous et plus encore pour vos inconditionnels supporters.

Lire la suite des opinions (13)

Votre réponse
Postez un commentaire