En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Harcelé au CP: "au sein de l'école, rien n'a été fait"
 

Harcelé par un élève de son école, le petit Marlon, 6 ans, a été contraint de changer d'établissement. Sa mère a porté plainte à deux reprises pour "harcèlement". Des plaintes restées sans suite. La mère du petit garçon estime que l'Education nationale n'a pas fait son travail.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • fifi91
    fifi91     

    Même cas pour mon fils il y a 17 ans. Un enfant qui tapait sur tout le monde à la récré et la réponse de mon fils : les maîtresses boivent leur café maman. Les parents ont agit mais cela a été mal vu et la violence de cet enfant minimisée !!! Continuons !

  • lolobak
    lolobak     

    Réponse du directeur : je ne peux rien faire, c'est un cas "sos", les parents ne viennent plus aux convocations. On attend qu'il est l'âge de quitter le primaire. Moi je n'ai pas attendu, mon fils direct dans le privé !

  • marionpublic
    marionpublic     

    j'ai eu aussi ce problème en CE1. Il n'y a pas eu de réactions de la part de l'établissement.
    J'ai donc chopé le gamin et sa mère a la sortie de l'école et je lui ai dis ( à la mère)que si il recommençai sur qui que ce soit je lui explosai la tête sur le radiateur. C'est très violent et je n'aurai jamais pus faire cela mais j'en été au stade de dents cassés trauma crânien déviation de la cloison nasal tout ça dans l’après midi (une mauvaise chute , c'est balot) Oui j’étais très énervé et c'est peu de le dire c’était il y a 17 ans il n'as plus jamais tapé quiconque. Mais en aucun cas je trouve ma réaction bonne c'est juste que la c'était plus possible.

  • L'impôt privatisé
    L'impôt privatisé     

    Ca ne me surprend malheureusement pas. Beaucoup de profs ferment sciemment les yeux sur ces situations de harcèlement et prennent même partie pour les harceleurs, une sorte d'accord tacite pour acheter un minimum de paix sociale dans la classe : mieux vaut qu'un élève faible serve d'exutoir plutôt que d'avoir affaire à une classe ingérable à cause de dix fauteurs de trouble. A mon époque, ces élèves-là recevaient même les encouragements du conseil de classe quand ils passaient de 7 à 7.2 de moyenne, véridique !

  • Facebook-836057913091541
    Facebook-836057913091541     

    j'ai eu a peu près la même histoire mon fils de 7 ans CE1 étais victime d'un autre enfant qui le battais des qu'il n'étais pas content cela pouvais aller qu'il est une mauvaise note ou alors qu'il pleuve dehors tous étais prétexte pour taper mon fils a commencer à se refermer sur lui même jusqu'au jours ou il me l'avoua nous avons étais voire la directrice ensemble pour que cela cesse réponse de celle çi je ne peu pas être partout et de toute façon a cette age il s'amuse il n'y a pas de violence volontaire j'ai vite compris que dans le cursus il n'y avait pas de cours de psychologie infantile et qu'ils agis simplement d'un concours que cette dame a eu la chance d'avoir a une époque révolue . j'ai était voire le papa de l'enfant qui ma répondu que mon fils n'avait cas se défendre, mais alors que nous somme pas pour la violence de se fait j'ai préférer mettre mon enfant dans une école privé.

  • nad33
    nad33     

    Stéphane Oran vos paroles sont indignes de votre fonction, vous devez la protection aux enfants maltraités, et après on nous embête avec une loi sur la féssée,c'est une blague!

  • nad33
    nad33     

    cela suffit les directeurs d'école doivent prendre leur responsabilité, et ne pas pénaliser les victimes, il n'y a qu'ici qu'on voit ça, et ou sont passé les assos de parents et Cie?? on les entends pas non plus, il faut des pénalités fortes!!

Votre réponse
Postez un commentaire