"Il faut orienter les jeunes médecins pour lutter contre les déserts médicaux!"
 

Pour Pascal Perri, il faut orienter les jeunes médecins pour lutter contre les déserts médicaux! Et vous? D'accord? Pas  d'accord? Votez, donnez votre opinion et écoutez "Radio Brunet" dès 13h sur RMC! "Il faut orienter les jeunes médecins pour lutter contre les déserts médicaux!"

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • prospere
    prospere     

    Vous avez en partie raison mais il ne faut pas exagèrer car finan ièrement ils ne sont pas a plaindre.
    De plus ils sont en gèneral implantès dans une petite ville entourèes d autres petites villes et il y a un collège sur place ou pas loin avec transport scolaire.
    Pour ls conjoint,c est le probleme de tous les travailleurs qui sont appeles a chercher du travail ailleurs sans avoir des revenus substanciels

  • villa 33
    villa 33     

    Il fut une époque où les conjoints des médecins ne travaillaient pas. Maintenant allez vivre à la campagne pour y travailler au minimum 60 heures par semaine, votre conjoint devra quitter son travail, ce qui consiste à vivre sur un seul salaire et vos enfants seront internes dès la sixième, en espérant qu'il y a encore une école primaire dans le village. Ajoutez à cela que vous serez seul, donc personne pour vous remplacer, personne avec qui partager les problèmes posés par les malades, des charges qui n'en finissent pas de monter et des kilomètres en voiture, car la seule patientèle d'un seul village ne suffira pas à vous assurer un salaire suffisant.

  • villa 33
    villa 33     

    Il fut une époque où les conjoints des médecins ne travaillaient pas. Maintenant allez vivre à la campagne pour y travailler au minimum 60 heures par semaine, votre conjoint devra quitter son travail, ce qui consiste à vivre sur un seul salaire et vos enfants seront internes dès la sixième, en espérant qu'il y a encore une école primaire dans le village. Ajoutez à cela que vous serez seul, donc personne pour vous remplacer, personne avec qui partager les problèmes posés par les malades, des charges qui n'en finissent pas de monter et des kilomètres en voiture, car la seule patientèle d'un seul village ne suffira pas à vous assurer un salaire suffisant.

  • villa 33
    villa 33     

    Il fut une époque où les conjoints des médecins ne travaillaient pas. Maintenant allez vivre à la campagne pour y travailler au minimum 60 heures par semaine, votre conjoint devra quitter son travail, ce qui consiste à vivre sur un seul salaire et vos enfants seront internes dès la sixième, en espérant qu'il y a encore une école primaire dans le village. Ajoutez à cela que vous serez seul, donc personne pour vous remplacer, personne avec qui partager les problèmes posés par les malades, des charges qui n'en finissent pas de monter et des kilomètres en voiture, car la seule patientèle d'un seul village ne suffira pas à vous assurer un salaire suffisant.

  • bruno1756
    bruno1756     

    Vous avez raison... Il faut faire 10 années d'études d'une difficulté pas possible et en plus on aurais pas le droit de s’installer où l'on veux!
    N'importe quoi.
    Il faut simplement former plus de médecins et laisser tomber les quorums.

  • bruno1756
    bruno1756     

    Vous avez raison... Il faut faire 10 années d'études d'une difficulté pas possible et en plus on aurais pas le droit de s’installer où l'on veux!
    N'importe quoi.
    Il faut simplement former plus de médecins et laisser tomber les quorums.

  • vendredi
    vendredi     

    he oui pénurie de médecins et surabondance de sénateurs députés et autres parlementaires on se demande bien pourquoi

  • chopine
    chopine     

    La médecine a tellement évoluée qu 'un médecin isolé dans un bled sera vite limité et découragé et je crois que c'est une des causes du problème indépendamment des heures de travail .
    Devenir insti,médecin ou curé était une vocation;qu'en est il de nos jours?

Votre réponse
Postez un commentaire