En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
"Il n'y a plus de ciment électoral possible au PS"
 

Le Parti socialiste peut-il mourir en 2017? Alors que le premier débat de la primaire à gauche a lieu ce jeudi, en cas d'échec retentissant du candidat du PS, la question se posera après l'élection présidentielle. Pour Laurent Bouvet, professeur de science politique à l’Université Paris-Saclay, le parti est déjà arrivé au bout d’un cycle.

Newsletter RMC

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire