En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
"Il y a un point commun entre les zones rurales et les banlieues, c’est le sentiment d’abandon"
 

Les zones très rurales sont de plus en plus en proie à une désertification. Absence de services publics, fermeture des écoles… Pour Eric Brunet, leur situation est d'ailleurs encore moins enviable que celle des banlieues. 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Stéphane Martinez
    Stéphane Martinez     

    Mais mon cher Éric, l'énorme différence entre les banlieues et les zones rurales c'est que depuis 40 ans la banlieue a bénéficié de dizaines de milliards d'euros à travers de nombreux plans "banlieue"! Un jeune qui habite dans le Cantal peut LUI se sentir abandonné! Plusieurs heures/semaine pour rejoindre son lycée, Internet inexistant et quasi aucun espace culturel...Alors qui est le plus abandonné?? Cette image d'abandon de la Banlieue n'est qu'une idéologie de gauche relayée par les médias....Navrantissime car totalement partial et infondé!

Votre réponse
Postez un commentaire