En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Johnny Hallyday en 2016 à Paris.
 

En 2009, les Fatals Picards sortent la chanson Le jour de la mort de Johnny. A la demande de Warner, la maison de disque qu'ils partagent alors avec Johnny Hallyday, le titre ne figurera jamais sur aucun album du groupe. Paul Léger, chanteur du groupe, raconte l'histoire d'un morceau qui est "avant tout un hommage" à Johnny Hallyday, décédé dans la nuit de lundi à mardi.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Inestal Guy
    Inestal Guy     

    Les années 60 c'était le top après beurk ...show- biz ...! après il a beaucoup fait le caméléon !

  • PIGEON3
    PIGEON3     

    Fait assez rare dans le monde du show-biz, Johnny affichait sans ambiguïté son net penchant pour la droite et il a soutenu aux présidentielles Messieurs Giscard d'Estaing, Chirac, Sarkozy et Fillon.

    Je suis écœuré (mais pas surpris) par tous ces gens de gauche, le show-biz rose-mafia-caviar et les politiques roses, "vertmeils" et "bique et bouc" qui font une récupération nauséabonde, se congratulent et se disent être des fans et des amis proches de cet homme.

Votre réponse
Postez un commentaire