En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Infertilité: les perturbateurs endocriniens jouent-ils un rôle?
 

La semaine de sensibilisation à l'infertilité s'ouvre ce lundi. L'occasion de rappeler qu'elle touche un couple sur 5, selon les chiffres de l'Inserm de 2012. En 1991, un couple sur sept était touché. Pour les chercheurs, il est clair que les perturbateurs endocriniens sont des facteurs importants d'infertilité.

Newsletter RMC

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire