En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
L'identification de Chakib Akrouh a été permise grâce à l'ADN de sa mère
 

Le kamikaze qui s'est fait exploser le 18 novembre lors d'un assaut policier contre un appartement de Saint-Denis quelques jours après les attentats du 13 novembre a été identifié comme étant un Belgo-Marocain de 25 ans nommé Chakib Akrouh. Mais, selon nos informations, il aurait pu être reconnu bien avant…

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Glochide
    Glochide     

    Les belges ont été laxistes et inconscients de laisser s'installer dans cette ville célèbre depuis les attentats , un nid d'islamistes dangereux et ça ne pouvait finir que comme ça .....;

  • theclone
    theclone     

    il y a 2 ans Valls a refusé de Bashar la liste des terroristes infiltrés.....voila le résultat , il devrait etre démis de ses fonctions et jugé ......

  • jolbob
    jolbob     

    En 2012 Hollande a démantelé les efficaces services de renseignements mis en place par le Président Sarkozy.
    La nouvelle organisation a fait ce qu'elle a pu, sans références ni sans référents ce qui a conduit aux profondes lacunes et aux drames que nous avons subis en Janvier puis avec l'inaction criminelle de ce GvT, à la tuerie du 13 Novembre.

Votre réponse
Postez un commentaire