En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Ingrid Brinsolaro (la deuxième en partant de la gauche), mardi 5 janvier, devant les anciens locaux de Charlie Hebdo, lors de la cérémonie d'hommages aux victimes de l'attentat contre la rédaction du journal satirique, le 7 janvier 2015.
 

Ingrid Brinsolaro, la veuve du garde du corps de Charb, tué avec le dessinateur dans l'attentat contre Charlie Hebdo le 7 janvier 2015, est retournée mardi dans les anciens locaux du journal satirique. Une épreuve pour cette femme qui avoue "revivre en boucle" cette journée tragique.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Rians83
    Rians83     

    Une victime de la connerie humaine

  • strikler
    strikler     

    moi je suis abattu en regardant les annonces de pole-emploi .....

  • strikler
    strikler     

    marre de touiller dans cette histoire .....

    Valls a refusé il y a 2 ans la listes des terroristes infiltrés en France que Bashar voulait lui donner donc c'est lui qui devrait passer devant les tribunaux et être démis de sa nationalité et de toutes ses fonctions et retraites.....

    ocean
    ocean      (réponse à strikler)

    pourqu oi les médias ne nous éclaire pas sur cette fameuse liste ??

Votre réponse
Postez un commentaire