En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Interventions payantes des pompiers: "Un risque que des personnes à faibles revenus n'osent pas appeler"
 

Dans le Calvados, la décision de facturer aux usagers, à partir du 1er avril, certaines interventions des sapeurs-pompiers est à l'origine d'une polémique entre majorité et opposition départementales. Une décision critiquée ce lundi sur RMC par Eric Faure, président de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • strikler
    strikler     

    ça m'étonne que les secouristes aient présenté la facture a la famille Schumacher .....

  • strikler
    strikler     

    Ne vous inquiétez surtout pas, vos députés sénateurs ministres et préfets seront toujours secourus gratuitement grâce a vos impôts..... vous avez eut la frousse de votre vie n'est ce pas ??

  • Rians83
    Rians83     

    La part du contribuable pour les secours sont conséquentes et donc doivent être gratuits. Pourquoi ne parle-t-on des secours en montagne où de nombreux moyens humains et matériels sont dépêchés sur place et sont ils payants à la hauteur des moyens engagés pour la plus part du temps des imprudences, non. Qui profitera de cette mesure? Les personnes insolvables et qui ne paient pas leur part au département qui assure ce service. Une personne seule chûtant à son domicile et ne pouvant se relever seule comme fait elle si elle est dans une situation financière précaire? Par contre le médecin régulateur pour faire déjà un pré-bilan permettant de savoir si c'est une urgence vitale donc pompier ou secondaire donc transport aux soins de la famille ou ambulance privée selon le dianostic

Votre réponse
Postez un commentaire