J’entends la souffrance du monde agricole, mais on ne peut pas continuer à le faire vivre sous perfusion, à coup de subventions

Eric Brunet
 

J’entends la souffrance du monde agricole, mais on ne peut pas continuer à le faire vivre sous perfusion, à coup de subventions. C'est l'avis d'Eric Brunet. D'accord? Pas d'accord? On en débat dès 14h dans Radio Brunet. J’entends la souffrance du monde agricole, mais on ne peut pas continuer à le faire vivre sous perfusion, à coup de subventions

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Théophile du Gâtinais
    Théophile du Gâtinais     

    Si on arrête de subventionner l'agriculture, les consommateurs doivent être prêts à payer la différence.
    La subvention est une réduction sur ce que nous payons à la caisse.
    De plus c'est tout le système agricole mondiale qui doit être réformé car tous les pays subventionnent leur agriculture pour faire face à la concurrence mondiale.
    Dans ce cas-là alors je serai d'accord pour arrêter de subventionner l'agriculture.

Votre réponse
Postez un commentaire