En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Jean Arthuis : « Naturellement, il faudra revenir sur les 35 heures »
 

Alors que Valérie Pécresse tente de rassurer les marchés, assurant que la France ne déviera pas de sa trajectoire pour redresser ses finances publiques, le président de la Commission des finances du Sénat, Jean Arthuis, invité ce mardi sur RMC, tire la sonnette d’alarme.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

76 opinions
  • rififi
    rififi     

    De gaulle voulait supprimer le sénat; cette idée est tellement d'actualité!

  • footix35
    footix35     

    la BCE prête de l'argent à 1% aux banques qui le prêtent à 4% à l'état: pourquoi passer par les banques ? étrange non !

  • Verly.
    Verly.     

    ... Dicuter des trente cinq heures c'est parler pour ne rien dire quand il y a un tel chômage. Ce chômage cessera quand on aura régulé l'économie de gré ou de force car l'économie est une création humaine et non une force en soi comme les marées. Mais quand il s'agit de mettre le capital au service du travail au lieu que ce soit l'inverse comme actuellement, Arthuis le pédagogue camoufle sa fuite derrière un écran de propos culpabilisateur adreessés à ceux dont le seul rôle dans la crise est de payer sans cesse les dégâts dont ils ne sont pas responsable.

  • chou
    chou     

    a ouradour sur glanne hier .........

  • gégé3869
    gégé3869     

    L'allemagne et plus aux 32 Heures qu' 35 H
    Faut rien ecrire quant on ne sais pas ????

  • Mezig pateux
    Mezig pateux     

    Marre de voire cette jeunesse sans travail, marre de voir des retraités qui bossent pour assurer un caddy de course, Mare de voir ces personnalités politiques qui parient sur l'avenir alors qu'il est de plus en plus sombre, que les perspectives sont quasi nulles pour le peuple, Quand on sait que les greniers sont pleins que le pétrole baisse mais que nous n'aurons que l'aumône sur les carburants, quand on sait que des gens meurent de faim, que des familles entières connaissent le chômage et la détresse, l'isolement social, qu'elles n'ont parfois même pas le confort rudimentaire, Que des gens vivent dans la rue et que des familles ne peuvent accéder au logement, Où sont les bonnes paroles des dirigeants de ce monde, La spéculation, la bourse, la chute des monnaies, oui ça les inquiète énormément mais l'avenir et la santé, le bien être des populations sont des sujets qui ne sensibilisent pas trop on dirait les grands de ce monde et les hommes politiques de tout bord.
    On tire sur les réserves de la planète, on tire sur les économies des populations, on essaie de faire vider les bas de laine, de faire faire des placements, faire prendre des risques, pourquoi faire ? Pour qui ? Pour les grandes fortunes qui spéculent et abusent de nos faiblesse. D'un autre coté on envoie des missiles des fusées, on fait des expériences qui coutent des fortunes gigantesques, on rase les forets on change les cycles de la nature, les cycles de la vie, la végétation, la nature pour avancer parfois mais à quel prix !
    L'air est de plus en plus pollué, on s'imagine qu'une taxe sur les carburants va arranger les affaires, On augmente le parc automobile de moteurs diesels alors qu'ils sont polluants et mauvais pour l'environnement, On veut réduire le parc automobile mais vendre des voitures, mettre des taxes mais les gros 4x4 et les gros porteurs circulent toujours autant, Les services publics font des efforts mais tous les véhicules ne sont pas encore propres quand on va nous imposer de mettre notre vieille voiture à la casse. Une loi qui est sorti sur le sujet et si elle était appliquée mettrait nombre de familles dans l'embarras par l'obligation de remplacer leur voiture pour pouvoir aller travailler, On vous fera un prêt je n'en doute pas !
    Allez, il y a un raz le bol qui s'installe et je vois mal les années qui viennent si personne ne prend les problèmes à bras le corps. Tant de promesses à tenir mais avec quels moyens ? Il faudra bien pourtant à un moment ou à un autre mettre la main à la poche, mais aux poches de qui ? Nous sommes déjà bien appauvris par la conjoncture et ce n'est pas prêt de s'arranger, Les retraites qui n'augmentent pas, les salaires idem, ils baissent parfois même, par contre et il faut bien dégager des fonds et les prélèvements et taxes eux sont bien là ! Les impôts également !
    Heureusement il y a le sport à la télé, les jeux d'argent et l'espoir des pauvres gens, de quoi penser à autre chose sans pouvoir ne résoudre aucun problème. En attendant les gros se gavent et le monde tire la langue. On empêche même les gens qui veulent travailler de pouvoir le faire au delà d'un certain cota bien trop bas, On tue en même temps un peu le liberté de chacun. Ce ne sont ni les syndicats, ni les députés et ministres qui nous redonnerons espoir. Chacun tirant sa couverture à lui.
    Après la bêtise des 35 h voilà qu'on veut empêcher les gens de bosser, Alors que dans les hôpitaux les infirmières et internes alignent des heures à la pelle des journées et des nuits durant ! Si de limiter le travail des uns en donnait aux autres ça se saurait et depuis la loi sur les 35 heures. Loi qui aurait pu fonctionner si simplement elle avait été appliquée à la lettre. Mais on a créé la flexibilité, les RTT, les heures fiscalisées et défiscalisées, ce qui manquait sans doute à la panoplie de règles farfelues sur le temps de travail et les rémunérations et indemnités diverses et variées. C'était le foutoir, c'est la panade la plus totale avec la complicité des syndicats évidement !

    On est mal, on est mal !!! Mais faut pas le dire !

  • granddemago
    granddemago     

    tout le monde au SMIC pour empecher d'acheter du superflu, retour au droit de cuisage, à la dime. sans oublier suppression du droit de greve, des syndicats et meme du code du travail. plein pouvoir au financier. tout devrait rouler dans ce cas (second degré)

  • KEPLER
    KEPLER     

    Je pense qu'il faudrait revenir à la semaine de 48 heures et qu'il faut aussi revenir sur les congés payés. 2 semaines seraient bien sufiantes.
    En outre il serait bon de supprimer l'école obligatoire jusqu'à 16 ans et d'envoyer les enfants en difficultés scolaire au boulôt dès 12 ans. Cela permettrai en plus de supprimer les profs en surnombre.

  • kipushi
    kipushi     

    sans compter que la restauration est le branche professionnelle qui emploie le plus de sans papiers et de travailleurs non déclarés ????

  • kipushi
    kipushi     

    Quant tu vas faire tes courses tu achétes le moins cher ! C'est à dire chinois ou autre pays à bas salaire . Réflechi : une télé fabriqué par un chinois qui gagne 100 euros par mois coutera moins chére qu'une télé fabriqué par un français à 1100 € par mois . Faut pas etre saint -cyrien pour comprendre. Plus on réduit les heures et moins on produit et plus les piéces coutent chéres par rapport à la concurence chinoise qui ne paie ni retraite ni Sécu et qui travaille 9 à 10 h par jour et 6 jours par semaine . T'achéterai une télé française à 3000€ au lieu de 300 ?????

Lire la suite des opinions (76)

Votre réponse
Postez un commentaire