En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Jean-Louis Borloo, président de l'UDI.
 

Jean-Louis Borloo est l’invité de Jean-Jacques Bourdin ce mercredi à 8h35 sur RMC et BFMTV. Le président de l’UDI évoquera notamment la réforme fiscale promise par l’exécutif et le débat sur le vote blanc.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • AminLuckman
    AminLuckman     

    Le gouvernement a l'intention d'annoncer une baisse du chômage en France en cette fin d'année.
    - Michel SAPIN va-t-il s'inspirer de la méthode d'Obama ?
    - Il y a énormément de PE et PME provinciales qui ferment ou vont fermer cette fin d'année.
    Je souhaiterais que Jean Jacques BOURDIN pose la question du nombre de radiation avec le nombre de chomeurs disparu des statistiques (je pense qu'il y aura tromperie par le gouvernement).

    Jean Louis BORLOO souhaite un changement de CAP politique, qu'en est-il de la communication des politiciens ? Les solutions politiques doivent-elles provenir des politiciens ? Je pense que de simple citoyens français peuvent avoir des solutions tout à fait concrètes pour remettre la France sur pieds.

    Amin

  • AminLuckman
    AminLuckman     

    Jean Borloo peut-il s'exprimer sur l'économie mondiale :
    - la fermeture brutale de Master Bank en Russie ? "la présidente de la banque centrale, Elvira Nabioullina, a prévenu: Master Bank ne sera pas la dernière à disparaître !" Les français vont-ils se faire chyprioter ?
    - La Banque Centrale de Chine a décidé qu’il « n’est plus favorable a la Chine d’ accumuler des réserves de change " Le marché transatlantic sera-t-il un moyen pour les états-unis à nous revendre un peu plus de sa dette à l'europe ?

    Enfin, quel autre recours que le vote blanc avons-nous pour exprimer notre désaccord avec les partis politiques ?
    Ne pourrait-on pas innover le système de vote actuel pro-parti par un système pro-programme (donc basé sur des programmes précis et dont la mise en oeuvre éviterait toute mauvaise surprise) ?
    François HOLLANDE a dit aux Bourgets : "Mon ennemi, c'est la Finance". C'est peut-être de la finance des français qu'il parlait. (lol)

    Amin

  • KRO DE BOUCHER
    KRO DE BOUCHER     

    Encore un qui n'est pas ménagé par les médias. Socialos, frontistes, mélanchonnistes ne sont plus supportés, on les fait passer pour des amateurs...Seuls compte Sarko et sa clique malgré le bilan désastreux qu'on n'ose pas présenter vraiment.

Votre réponse
Postez un commentaire