En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Jean-Luc Mélenchon: "Qui à gauche a intérêt à empêcher le retour de Sarkozy?"

Mis à jour le
Jean-Luc Mélenchon: "Qui à gauche a intérêt à empêcher le retour de Sarkozy?"
 

Jean-Luc Mélenchon, co-président du Parti de gauche, était l'invité de Jean-Jacques Bourdin sur RMC, lundi matin.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

49 opinions
  • alpha166
    alpha166     

    Çà change un peu de c'est politiques qui ne ce mouille pour rien et qui n’ont d'avis sur rien.

    Oson !

  • alpha166
    alpha166     

    Idem, pour moi aussi il reste un bon outil.
    Je ne pense pas du tout qu'il vas améliorer les choses par contre.
    En tous les cas, c'est sympa d'entendre de temps en temps une personne qui dit ce qu'il pense s'en lire de prompteurs avec 15 conseillés en communication derrière !
    ça change un peu ...

  • VIA IZQUIERDA REGION NORD
    VIA IZQUIERDA REGION NORD     

    je ne suis pas un adepte du culte de la personnalité . Melenchon reste ,es a mes yeux un bonne outil,forcement je lui trouve des qualités,la première celle de vouloir "réveiller" la conscience collective de l’intérêt Républicain a plus d’équité. Certes il a le verbe parfois excessif,sais plaisanté,mais il manie les deux avec brio.oui j'admire l'outil ,l'homme melenchon car il est le seul a parler des problèmes que rencontre les gens de tout les jours quand d'autres nous assomme de chiffres en nous dépossédant ,pour le redistribuer a ceux qui en on déjà bien assez.On ma dis que c’était un homme de caractere. le pere noel j'y crois pas depuis longtemps ,mais je crois en la volonté des hommes pour reprendre son destin en main.

  • mia mama
    mia mama     

    icietlaouailleurs le fourbe ,toi qui vomit sur Marine Le Pen à longueur de journée ,toi qui nous a raconté que tu n'étais pour aucun parti politique ,toi qui nous disait à longueur de temps qu'ils étaient tous pourris , avec un esprit aussi tordu ,tu ne pouvais qu'appartenir à ce parti de faux jetons et de traitres ,le Front de Gauche ,tu as trouvé ton mentor Mélenchon l'homme qui fait semblant d'aboyer contre le système mais qui ne mord jamais la main qui le nourrit ! Pitoyable !

  • FRANCE 2017
    FRANCE 2017     

    Parce que tu crois que ton melenchon va ameliorer les choses.? Non mais franchement..? Le pere noel n'a jmais existe.! C'est un joyeux bonimenteur comme les autres

  • VIA IZQUIERDA REGION NORD
    VIA IZQUIERDA REGION NORD     

    BFMTVACTUALITÉSOPINIONSÉCONOMIESPORTHIGH-TECHDÉCOUVERTE
    RMC PODCASTS DIRECT
    RADIOOPINIONS
    RMC SPORT
    ÉMISSIONSFRÉQUENCESJEUX

    RMC / INFO / POLITIQUE
    JEAN-LUC MÉLENCHON: "QUI À GAUCHE A INTÉRÊT À EMPÊCHER LE RETOUR DE SARKOZY?"
    10/03/2014 Mis à jour le 10/03/2014 à 10:12 48 OPINIONS
    VOTRE OPINION
    inscrivez-vous | connectez-vous
    48 OPINIONS
    VIA IZQUIERDA REGION NORD
    VIA IZQUIERDA REGION NORD, le 10 mars 2014 à 22h19
    Le pouvoir d’achat des 15 millions de retraités va reculer en 2014. Les pensions de base ne seront pas augmentées, comme d’habitude, le 1er avril, mais le 1er octobre. Ce gel de six mois, décidé par le gouvernement dans le cadre de la réforme des retraites , permettra d’économiser 800 millions d’euros. Mais ce n’est pas tout. Les pensions complémentaires Arrco et Agirc, versées aux retraités du secteur privé, vont elles aussi stagner cette année. Les conseils d’administration des deux régimes gérés par les partenaires sociaux, qui se réunissent cette semaine, décideront d’une revalorisation nulle au 1er avril, pour la première fois depuis le milieu des années 1990, comme l’a révélé


    C'est la conséquence conjuguée de la faiblesse de l’inflation et d’ un accord signé par les organisations patronales et syndicales gestionnaires de l’Agirc-Arrco . Il y a tout juste un an, le patronat, la CFDT, FO et la CFTC se sont entendus pour mettre en œuvre un plan d’économies sans précédent afin de redresser les comptes des deux régimes, lourdement pénalisés par la crise. Le texte prévoit que les pensions seront revalorisées de 1 point de moins que l’inflation en 2014 et 2015.

    La hausse des prix prévue cette année par le gouvernement est de 1,3 %. Et celle de l’an dernier a été très inférieure aux prévisions : + 0,7 % au lieu de + 1,75 %. Il faut donc corriger la hausse trop importante des pensions qui est intervenue en 2013. Au final, les pensions complémentaires auraient dû baisser le 1er avril 2014, de 0,84 % pour l’Agirc et de 0,91 % pour l’Arrco. Mais les partenaires sociaux, qui avaient prévu cette éventualité, ont fixé un plancher dans leur accord. Quel que soit le résultat du calcul, les pensions peuvent au pire stagner, mais pas reculer. « C’est un effort qui est demandé aux retraités pour renflouer les régimes, mais il reste mesuré grâce à cette clause plancher », estime Jean-Louis Deroussen, administrateur CFTC de l’Agirc-Arrco. « La première conséquence de ce gel des pensions sera une nouvelle dégradation des conditions de vie des retraités », dénonce la CGT, qui n’a pas signé l’accord.

  • VIA IZQUIERDA REGION NORD
    VIA IZQUIERDA REGION NORD     

    Le pouvoir d’achat des 15 millions de retraités va reculer en 2014. Les pensions de base ne seront pas augmentées, comme d’habitude, le 1er avril, mais le 1er octobre. Ce gel de six mois, décidé par le gouvernement dans le cadre de la réforme des retraites , permettra d’économiser 800 millions d’euros. Mais ce n’est pas tout. Les pensions complémentaires Arrco et Agirc, versées aux retraités du secteur privé, vont elles aussi stagner cette année. Les conseils d’administration des deux régimes gérés par les partenaires sociaux, qui se réunissent cette semaine, décideront d’une revalorisation nulle au 1er avril, pour la première fois depuis le milieu des années 1990, comme l’a révélé

  • VIA IZQUIERDA REGION NORD
    VIA IZQUIERDA REGION NORD     

    Euh la. Chávez a était élus 2 fois la première un coup d'État fut fomenter, la dernière fois son élections ne reflète en rien le score d'une dictature. J'ajoute quand ce moment le Venezuela vie une période de déstabilisation fomenter par l'extrême droite et les état unis, pourtant maduro a était élu démocratiquement. Qui sont les dictateurs?

  • euh la
    euh la     

    Il n'y a pas qu'au élection que Marine Le Pen lui mets une toise. Il y a aussi a l'intérêt que les gens lui porte. Il n'y a qu'a voir le nombre de commentaire sur ce cite.

  • euh la
    euh la     

    Mélenchon ne sait plus ou il en est. Hier socialiste il était pour le traité de Maastricht, pour le nucléaire. Aujourd'hui il est a l'ultra gauche (il fricote avec les cocos), il drague les écolos (pour sa survie politique), il regret d'avoir voté Maastricht et il est contre le nucléaire. Il n'a pas l'air d'être un grand visionnaire. A moins qu'il soit un vrai opportuniste ?

Lire la suite des opinions (49)

Votre réponse
Postez un commentaire