"L'hôpital public doit apprendre à limiter ses dépenses"

"L'hôpital public doit apprendre à limiter ses dépenses"
 

Pour Eric Brunet, "l'hôpital public doit apprendre à limiter ses dépenses". Et vous? D'accord? Pas d'accord? "L'hôpital public doit apprendre à limiter ses dépenses"

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • Boucasucs
    Boucasucs     

    Pour commencer on doit faire un tri à l'entée par un médecin généraliste qui déterminera de ce qui du ressort de l'hôpital ou de la médecine générale. On a une obligation d'avoir un médecin traitant sur sa carte Vital donc l'hôpital doit les renvoyer chez celui-ci.

  • marguerite
    marguerite     

    il faut revoir les 35 H... EN AUTRE payer les HS à la fin de mois - et ne plus accorder
    de récupération comme cela se fait actuellement.... cela entraine un EFFECTIF en surnombre
    par rapport aux nbres de postes..... ce qui multiplies les difficultés pour passer les consignes
    et également les conséquences des absences abusives...tout est a revoir

  • AROBASE
    AROBASE     

    Mon voisin a attendu toute la journée sur un brancard dans les couloirs des urgences à l’hôpital de Blois, il est décédé sans être pris en charge, alors qu'il avait fait un infarctus

  • Vinals
    Vinals     

    Il faut réorganiser tous les services publics y compris l'hôpital. Quand on va aux urgences, on constate que c'est pour des consultations souvent pour les enfants . On remarque que certaines populations immigrées prennent les urgences pour des dispensaires.

  • AROBASE
    AROBASE     


    pourquoi accepte t-on tout et n'importe quoi aux urgences : pour faire rentrer de l'argent !
    Combien de semaines de congés pour une infirmière ? 9 il me semble... incroyable !
    35 h , etc...

  • Guido Braceletti
    Guido Braceletti     

    Pas question de gratter sur l'hopital , objectif : un service d'urgence à moins de trente minutes de tout point du territoire , une prise en charge hospitalière moins de deux heures après l'arrivée aux urgences ; et puis tous ceux qui sont contre changeront d'avis lors de leur prochain AVC ou accident de la vie ou de la route .

Votre réponse
Postez un commentaire