En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Abdelali Mamoun dans les studios de RMC
 

Interrogé ce jeudi dans Radio Brunet sur les moyens de combattre l'islam radical, Abdelali Mamoun, imam et auteur de L'islam contre le radicalisme, manuel de contre-offensive (Ed. Le Cerf), estime, entre autres, que "les imams ont un rôle important à jouer".

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • domeo
    domeo     

    "...une société qui nous aurait rejetés..." Mais enfin on n'est pas obligé de subir une nation dans laquelle on ne s'y sent pas bien ! Soit on se sent rejeté et alors on fait tout pour s'intégrer comme c'est le cas de toutes les populations qui sont arrivées sur notre sol : espagnols, italiens, et les premières immigrations d'Afrique : adhérer à la république, parler français et tout faire pour participer à la vie républicaine, soit on part rejoindre un autre pays dans lequel on se sent mieux.
    C'est une recette toute simple mais vouloir toujours jouer à la victimisation : la méchante société qui ne veut pas de nous et ainsi se déresponsabiliser : ridicule à la fin ! Personne n'y croit !

    ABSPROFESSEUR23
    ABSPROFESSEUR23      (réponse à domeo)

    Je suis parfaitement d'accord. Toutefois; le problème majeur c'est que ce n'est pas par vengeance d'un éventuel rejet que l'étendard de l'islam est levé

  • ABSPROFESSEUR23
    ABSPROFESSEUR23     

    (Suite) Certes, le droit de publier un livre est inaliénable, mais quand il traite de religion, c'est à dire de ce qui relève du côté privé de l'individu, c'est doublement pervers: on ne respecte pas l'espace public, et on en profite pour faire du prosélytisme

    Chomduc
    Chomduc      (réponse à ABSPROFESSEUR23)

    Toute les religions font du prosèlytisme c est pour ça que c est l opium des peuples

  • ABSPROFESSEUR23
    ABSPROFESSEUR23     

    Certes, le droit de publier un livre reste inaliénable, mais quand il traite de religion, cela est doublement pervers: ce qui doit relever du côté privé de l'individu, devient public, et cela cache un certain prosélytisme

  • ABSPROFESSEUR23
    ABSPROFESSEUR23     

    La fonction d'imam doit être strictement liturgique. Quand elle s'ouvre sur l'espace publique laic, elle viole le principe de la double neutralité.(A suivre)

    Chomduc
    Chomduc      (réponse à ABSPROFESSEUR23)

    Et de même pour les curés ,pasteur,rabins et autres dignitaires des religions mais ce n'est pas le cas car si vous fréquentez ces gens vous verrez comme ils sont conditionnés

  • ABSPROFESSEUR23
    ABSPROFESSEUR23     

    vous ne me laissez pas le temps d'écrire

Votre réponse
Postez un commentaire