En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le parti pris d'Hervé Gattegno sur RMC
 

EDITO - Alors qu'à la SNCF, la direction et les syndicats ont entamé les négociations, SUD-rail et la CGT décident de poursuivre la grève. D'après Hervé Gattegno, l'opinion constate que ceux qui mènent ce mouvement sont vus comme des défenseurs de l'intérêt particulier. Selon lui, à force de surenchère, la CGT a peut-être obtenu quelque chose mais elle a fait dérailler son propre mouvement.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • jibou
    jibou     

    Et pourtant le statut ne s'appliquera pas car comme pour le Fret, la Sncf sous traitera son activité, ou bien comme certaines régions le pense fortement, elles géreront directement l'activité TER sans passer par une entreprise ce qui sera surement le moins chère....
    Donc il n'y aura pas de privatisation mais, l'accord signé avec la Sncf sera caduque dans six mois..... Quel progrès n'est ce pas? vaudrait mieux qu'il soit pérennisé a moyen voir a long terme non? Et aux prochaines élections la CFDT finira combien 7eme ou 8eme organisation syndical? Tout le monde dit que le gouvernement actuel ne vaut pas une cacahuète alors ne vous fixez pas aux discours de ces gentils messieurs qui n'oublient pas qu'on reforme chez les autres avant de se reformer soi même.

Votre réponse
Postez un commentaire