En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le Parti Pris d'Hervé Gattegno, du lundi au vendredi à 8h20 sur RMC.
 

François Fillon a apporté mercredi son soutien à Nadine Morano en déclarant : « Nadine Morano a dit que les électeurs partageaient les mêmes valeurs qu’elle et moi, je partage les mêmes valeurs que Mme Morano. » Une double faute de François Fillon.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

13 opinions
  • centuryfox
    centuryfox     

    c' est sur que depuis qu' il n' est plus premier ministre, fillon dit n' importe quoi en s' affichant à coté de morano FN ou pas FN

  • gan
    gan     

    Tous les médias parlent du FN comme un drame, s'il y a deux députées ça sera un miracle. Par contre dimanche 17 juin sera élue la nouvelle Assemblée nationale et c’est sa composition qui déterminera pour les cinq prochaines années la politique de notre pays.
    A l’heure où la gauche commence à dévoiler ses intentions et connaît ses premières difficultés. Le risque de voir la gauche avec tous les pouvoirs dès dimanche, est pratiquement acquis.
    La droite et la gauche, ce n’est pas pareil, la droite a un programme totalement différent. Celui de François Hollande amènera la France dans le mur. Derrière le plan A des socialistes avec les promesses de cadeaux électoraux dans tous les sens se dissimule un plan B, celui d’un matraquage fiscal massif pour les classes moyennes, mais aussi d’un retour au laxisme en matière de sécurité. Déjà, les masques sont tombés. Martine Aubry a reconnu implicitement qu’il y aurait des hausses d’impôts qui frapperont massivement les classes moyennes. Christiane Taubira a annoncé la suppression des tribunaux pour délinquants mineurs et des jurés populaires. Manuel Valls veut instaurer un récépissé pour tout contrôle d’identité. Cécile Duflot relance l’idée de la dépénalisation du cannabis qui cause pourtant des ravages en matière de santé publique…
    Face à cette politique désastreuse, il faut un maximum de députés UMP à l’Assemblée nationale. Les Français ont quelques jours pour comprendre la gravité de la situation, et que seuls les députés UMP seront en mesure d’empêcher l’irréparable de se produire.

  • gan
    gan     

    Bravo lapsus, d'accord avec vous. J’ajouterai que L’Éducation nationale les média, les grandes écoles : tous concourent à consolider le conformisme de la pensée "progressiste". Cela fait des lustres que l’école publique est la chasse gardée de la gauche et de l’extrême gauche. Récemment, un vote effectué au Centre de formation des journalistes de Paris, lors de la présidentielle, avait donné 100% des voix à François Hollande. Ces jours-ci, c’est le président du jury 2011 de l’Ecole nationale d’administration (ENA), le juriste Yves Gaudemet, qui déplore "l’uniformité de comportement voire de pensée" des futurs décideurs.

  • tetra
    tetra     

    Cette sois disante double faute !!! n'est qu'une supposition de ceux qui veulent bien le croire ... mais aucunement véridique sur sa forme ... nous tombons comme d'habitude dans le systéme falici-sitariste de la rumeur provocatrice à deux balles ... notre paralysie dèjà bien avancèe sur notre esprit diminuè par des vèritè plutot virtuelles que logiques ...nous entrainent irrèmèdiablement dans un glissement nègatif de notre propre intelligence ... et si on avait tous l'idèe d'arréter la machine qui nous lave quotidiennement le cerveau ... peut etre que l'on pourrait commencer a rèflèchir sèrieusement à toute situation vèridique et non manipulatrice ... /// .

  • Palio
    Palio     

    Il est au fond du trou, dans le noir absolu !

  • chafouin
    chafouin     

    décidémment les politiques se spécialisent dans les particularités de la grammaire. Après l'anaphore de François voici le syllogisme de Fillon qui n'est pas à son honneur.
    Morano adhére aux théses du FN, j'adhére aux théses de Morano, donc j'adhére aux théses du FN. Fillon c'est celui qui disait en août 2007 on est en faillite et qui continuait bouclier fiscal, IGF, déficit, dette et cie.

  • lapsus
    lapsus     

    D'être inféodé au PS???? Alors essayer par la dialectique de monter des mayonnaises nauséabondes en prenant et en reliant un mot par si un mot par là, c'est cela le journalisme d'investigation? Dans quelle école de journalisme ont ils été formés ces tristes sirs? Je me répète, je suis pour l'interdiction de l'emploi du conditionnel par les journalistes qui se mettent ainsi sous couvert de toute poursuites judicaires pour diffamations. On apporte des preuves ou on n'affirme pas. Et en aucun cas on commence à supputer en début de sujet pour dériver, travestir, déformer, puis affirmer sur la seule base de son analyse plus ou moins étayée. Ce personnage est à l'image de bien d'autres qui émettent des "vents mauvais" , mais qui s'enfuient pour ne pas à avoir a les respirer.

  • antipolitiques
    antipolitiques     

    Fillon ? Ha oui c'est le type qui à prit 5ans de congé sabbatique en pleine crise mondial et bhé y se réveil après la bataille celui-la

  • fortuna40
    fortuna40     

    Vous n'êtes pas 20% de Français sympathisant du FN.

  • Maraîcher
    Maraîcher     

    Mais pour qui vous prenez-vous Monsieur GATTEGNO, pour distribuer des "bons points" de moral aux uns et aux autres, du haut de votre tour d'ivoire médiatique et parisienne.

    Cessez de considérer les français et notamment 20 % d'entre eux, ainsi que leurs représentants politiques, pour des pestiférés infréquentables.

    C'est tellement peu crédible...

Lire la suite des opinions (13)

Votre réponse
Postez un commentaire