"La gauche a commis une faute grave en arrêtant de construire des prisons"
 

Pour Eric Brunet, la gauche a commis une faute grave en arrêtant de construire des prisons. Et vous? D'accord? Pas d'accord? Votez, donnez votre opinion et écoutez "Radio Brunet" dès 13h sur RMC! "La gauche a commis une faute grave en arrêtant de construire des prisons"

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • POUR-VOIR
    POUR-VOIR     

    Déjà si les détenus payaient leurs repas au lieu d'être nourris gratuitement et de tout jeter par les fenêtres (surtout lorsqu'il y a les médias), je pense qu'il y aurait moins de rats et de cafards dans les prisons.

  • AgentK3
    AgentK3     

    Un trou, du pain et de l'eau... Et vous verrez que les prisons françaises vont se vider comme par enchantement...

  • fredila
    fredila     

    Pour être impliqué dans la construction et la rénovation des prisons, vous partez malheureusement d'un mauvais postulat. L'an dernier 3 nouvelles prisons ont ouvert (Riom, Valence et Beauvais), la rénovation des Baumettes bien engagée, celle de Fleury Merogis quasiment achevée, à venir la rénovation de la Prison de la Santé, en cours Aix Luynes, Draguignan...d'où voyez-vous que la gauche à arrêté de construire des prisons ? Depuis 2012, nous avons équipé 10 000 cellules (rénovation ou construction), soit environ 15% du parc... C'est me semble-t'il un effort continu de tous les gouvernements de droite comme de gauche. Le problème étant que l'on construit de nouvelles places de prison pour fermer des prisons vétustes et que le nombre de places reste donc stable.

  • Biip
    Biip     

    Bonjour.
    Ni pour, ni contre vôtre avis, M. Brunet.
    Pour en diminuer les coûts, certaines prisons sont, sous un régime semi-privé.
    Avec, de plus en plus, d'énormes défaillances, électriques, inondations (comme à Saran...)
    Que dire des UHSA, micro-prisons de luxe, construites pour quelques dizaines de détenus, dont les frais de fonctionnement, coûtent un bras au contribuable français !!!

Votre réponse
Postez un commentaire