En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
La lettre de désespoir d&squot;un artisan boulanger à Manuel Valls: "Notre profession se meurt"
 

Un artisan boulanger de Nice a écrit une lettre au Premier ministre pour l'alerter sur la situation de sa profession, entre "concurrence déloyale" des grandes surfaces et baisse inquiétante de leurs marges, qui pousse, explique-t-il sur RMC, à privilégier des produits surgelés.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Bajul
    Bajul      

    Mais Frédéric , ils s'en foutent de toi !!! Eux ils vivent bien ! Ils ont des cuisiniers , des chauffeurs , des femmes de ménages ....... ils sont logés , nourris avec de gros salaires et de gros avantages ...... Il arrive même qu'ils aient un coiffeur particulier à 10000€ par mois ......et toi tu payes pour nourrir le roi et les courtisans et tu la fermes .........

  • bibifricotin
    bibifricotin      

    Le reportage omet de parler du RSI qui plombe les petits artisans mais ce gouvernement préfère les assistés et les migrants

Votre réponse
Postez un commentaire