En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

Mai 68 symbolise la libération sexuelle mais, la décennie libératrice de notre sexualité se situe vraiment entre 1965 et 1975.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Bobobohème
    Bobobohème     

    Une belle époque...
    http://infos-plomberie.com/

  • pensées
    pensées     

    Tout le monde ne peut qu'être en accord avec votre conclusion. L'amour est indispensable à la relation à l'autre. Il représente la reconnaissance, le respect,...l’authenticité, du rapport avec autrui et dans le couple. La "révolution", la "liberté" sexuelle, sommes nous dans un conflit ouvert et terrible au long court? Il est vrai que la mémoire inconsciente transmet à travers les générations les inhibitions et blocages. Mais ceci est dû à l'éducation, des peurs et autres émotions. Le mot clé est "communication", l'expression dans la communication des désirs, ... à égalité entre chacun de nous, homme et femme. Toutefois nous devrions prendre en compte notre évolution au sens large. L'humanité n'est pas si vieille que ça, et nous faisons toujours partie du monde animal. l'être évolue, avance et les changements s'opèrent. Ces changements se font sur les capacités aux progrès, la communication, l'expression des émotions, ... et de la sexualité. L'être humain est encore et toujours en recherche de sont identité, de savoir qu'il il est. Il semble paraître dans votre texte que le bien être des hommes et des femmes passe par la libération sexuelle seule. Mais la vie ne peut tourner seulement autour du sexe, les êtres ne sont tout de même pas seulement des organes génitaux. Il est vrai que c'est vendeur, mais enfin, que cherche chacune, chacun? ne pensez-vous pas que l'être humain "désir" ou souhaite une sorte d'accomplissement, "d'épanouissement" pour tout ce qu'il est comme "être".
    L'épanouissement sexuel de la femme et de l'homme ne passerait-il pas par une une meilleure communication, transmission, reconnaissance, compréhension de tous, du besoin biologique aussi vieux que le monde, d'un futur harmonieux, que le plaisir sexuel devienne autre chose qu'un instant futile et éphémère?

    Il n’existe pas de guerre des sexes sauf celui du pouvoir

Votre réponse
Postez un commentaire