En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Jean-Louis Bianco, ce lundi dans les Grandes Gueules.
 

Le président de l'Observatoire de la laïcité était l'invité des Grandes Gueules ce lundi sur RMC. S'il a reconnu des "pressions communautaires" contre la laïcité en France, il a estimé que celles-ci restaient "minoritaires".

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • L'imprécateur
    L'imprécateur     

    UNE VICTIME DE LA LAÏCITE
    Pendant quelques jours, Amine El Khatmi, adjoint socialiste au maire d’Avignon et membre du Conseil national du PS, a été la cible d’une cabale raciste et de procédés mafieux: traité d’«Arabe de service» pour avoir affirmé son attachement à la laïcité et dénoncé
    les propos de Wiam Berhouma face à Alain Finkielkraut, il a subi un harcèlement total allant jusqu’au dévoilement de l’adresse de sa mère.


    Tout a commencé lorsque, le 22 janvier, El Khatmi a commenté la prestation de l’enseignante présentée comme une simple musulmane sur le plateau de l’émission Des Paroles et des Actes de David Pujadas, mais qui est en réalité une
    militante proche du Parti des Indigènes de la République – mélange d’arabisme et d’islamisme, dont les «followers» sont connus pour leur racialisme et la virulence de leurs propos racistes à l’encontre des «Blancs» et leur détestation des valeurs universelles
    de la France. «Je suis affligé», a-t-il écrit.
    Jean-Christophe Cambadélis, porte-parole du Parti socialiste, est resté muet. Un silence coupable que dénonce El Khatmi dans Marianne.
    «C’est dans la tourmente que l’on sait sur qui compter. La numéro 4 du gouvernement, de très nombreux parlementaires, des journalistes,
    des centaines et des centaines d’anonymes ont trouvé le temps de manifester leur soutien à une certaine idée de la République. Pas la direction de mon parti. Je ne vais ni l’oublier, ni le pardonner.» a-t-il encore écrit.

  • la lorgnette
    la lorgnette     

    Minimisez,minimisez,un jour il faudra bien rendre des comptes et là,il ne sera plus question de minimiser vos responsabilités.

  • PATAY
    PATAY     

    La loi sur la séparation de l'église et de l'état remonte à plus d'un siècle, à l'époque personne ne se doutait qu'une religion non chrétienne monterait en puissance pour devenir redoutable et menacer aujourd'hui notre civilisation! Ce qui n'était pas le cas de la religion catholique qui a accompagné notre histoire et nos traditions depuis la nuit des temps (n'en déplaise aux bobos gauchistes!). Le danger existe, nos soi-disantes "élites" font semblant de ne rien voir, nous allons vers des lendemains qui déchantent, dur sera le réveil...

    Glochide
    Glochide      (réponse à PATAY)

    Chut , faut pas le dire !!! On a la loi sur la laïcité !! Soyez confiants comme vous dit Bianco , il veille ......la loi sur la laïcité va tout régler .......

  • 109600
    109600     

    A t 'on vraiment besoin de cet "Observatoire de la laïcité" ?
    Budget 70 000 euros par an pour observer!
    Et pendant ce temps là les chinois travaillent et nos enfants cherchent du boulot.

Votre réponse
Postez un commentaire