En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Laurence Parisot, mardi 29 novembre 2011 sur BFMTV et RMC.
 

Invitée ce mardi de Bourdin 2012 sur RMC et BFMTV, la présidente du MEDEF, Laurence Parisot, demande au gouvernement de supprimer les charges pendant un an pour toute nouvelle embauche dans les très petites entreprises.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

109 opinions
  • mon avis
    mon avis     

    Les revolutions faut voir , !1789, nous amènent à pas grand chose , la révolution russe , STALINE ou POUTINE (KIF KIF ), et les révolutions, dujasmin arabes actuelles , amènnent les intégristes islamistes , donc ?????

  • mon avis
    mon avis     

    LE patronat françàis , à obtenu, 170 millions d'euros d'exonération de charges , le MEDEF veut le beurre , l'ergent du beure, et le cul de la fermière , moi je prone , LA LOUISON; on zigouille, la moitié de la centaine de famille qui menent le monde ,et on dit au reste ''messieurs dames , faudrait calmer le jeu "" sinon , COUIC!!!!!!!! croyez moi çà voudrait flipper sec , les survivants !!!

  • gfdx
    gfdx     

    Avez vous remarqué le contenu du discours ?
    Dans une entreprise dans laquelle tous sont des salariés, il est dit :
    LA DIRECTION (des hommes/femmes salariés) et... le personnel.
    Il faut que cette attitude de ségrégation cesse .
    Les revenus de chacun dépend du travail de tous les autres.
    Donc: équité financière et considération humaine égale.

  • aureman
    aureman     

    Mais bien sur !! zéro charge et pourquoi pas zéro de salaire bientôt !!!!
    On nous prend vraiment pour des c...

    La République est vraiment MORTE, il n'y a plus de représentant du peuple mais plus que des représentants de diverses lobbying et des vieux croutons qui se gavent et se couvrent entres eux depuis des années. Il me vient même a penser qu'on s'en sortirait mieux dans une véritable dictature la violence physique en moins. Patrons syndicats politiques TOUS dans le même sac.

    C'est malheureux mais pour degager tout ça il faudra certainement voter pour ceux qui sont leur parias...Lepen.... elle ne fera pas moins bien et peut, être moins sujette au lobbying de ceux qui la rejettent

  • mon avis
    mon avis     

    Bon je fais la différence entre une petite, moyenne ou grande entreprise du CAC40 mais vraiment ce MEDEF c'est vraiment le mouvement des Escrocs de France... tout ce qu'ils peuvent spolier à la France, tout les chantages qu'ils peuvent faire ... ils ne se gênent pas et oui nous avons sous nos yeux le mode d'emploi pour se faire du fric. La Parisot avec ses piqures de Botox ou ses chirurgies esthétiques elle ne semble pas souffri de la crise ... mais comme me disait ma mère "mieux vaut aller à la porte d'un plaigant qu'à la porte d'un vantard" ... depuis que je suis née j'ai toujours vu les entreprises pleurer auprès des pouvoirs publics et du pognon on leur en a donné ... oh la la oui on leur en a donné ... bientôt à se rythmes il faudra leur payer un droit d'entrée pour bosser et gagner dignement sa vie .... c'est du n'importe quoi. Alors bien sur si on ne leur donne pas c'est le chantage à la délocalisation ... on connait ...

  • LBH
    LBH     

    ben voyons et puis quoi encore!Après nous avoir couter un bras en allégements divers et variés pour le résultats que l'on connait elle veut passer à l'autre.Elle a été à bonne école,celle du baron Sellieres.

  • chafouin
    chafouin     

    Quand on connait le parcours de son mentor et prédecesseur le Baron du ...on peut s'attendre à tout. le Patronat a les syndicats qu'il mérite et réciproquement. Bon du côtè des Patrons, c'est pas triste.

  • heumheum
    heumheum     

    1 EMPLOI SANS CHARGE pour toute nouvelle embauche . ils licencieront à tour de bras pour ré-embaucher derrière pas con les patrons mais la comme dirait copé la ficelle est un peu grosse, ça pue l'arnaque leur trucs, car derrière ce sera la cotisation par capitalisations à la charges du salariés rien que la demande est humiliante pour les salariés. IL NE FAUT PAS L'ACCEPTER

  • heumheum
    heumheum     

    La Cour des comptes dénombre « 293 niches fiscales pour les entreprises (35 Mds € soit 47 % des dépenses fiscales), des dispositifs dérogatoires divers (71 Mds €) et 64 niches sociales (66 Mds €), soit un total de 172 milliards d’euros ! Cela représente 56 % des recettes de l’Etat français. [...]

  • Alain du 50
    Alain du 50     

    Bien sur qu'il faut limiter et réduire les charges des TPE,PME. Ceux qui critiquent cela dans ce forum n'ont jamais été patron, que diable. Et ca veut dire quoi, Patron, celui qui se leve à 7h et se couche à 22h pour un salaire de misère quand il existe, va voir les clients, les fournisseurs, gère des salariés qui n'en ont rien à foutre, les caisses de congés payés qui ponctionnent la trésorerie, les cotisations foncieres des entreprises qui ont remplacés la taxe professionnelle, les urssaf, caisses de retraite, santé du travail, la gestion de la TVA qui leur incombe, les clients qui ne payent pas, les banques qui bloquent le système .

    Alors ne mélangeons pas Patron et CAC 40 et actionnaire.

    J'ai arreté une sté parce que trop taxée et non rentable, j'ai mis 3 salariés au chomage, qui le touche d'ailleurs, et moi je suis comme deux ronds de frites, sans chomage, et avec les dettes à Payer . Merci et Salut.

Lire la suite des opinions (109)

Votre réponse
Postez un commentaire