En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le Pen veut une "priorité nationale à l'emploi", les patrons dénoncent "un coup de couteau dans le dos"
 

Marine Le Pen, candidate FN à la présidentielle, plaide pour inscrire dans la Constitution la "priorité nationale", notamment en matière d'emploi, à travers un large référendum qu'elle proposerait en cas d'accession au pouvoir. Une proposition critiquée par les patrons.

Newsletter RMC

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • free_13
    free_13     

    les patrons gueulent parce qu'il faudra aligner les salaires

  • Facebook-1226029220837801
    Facebook-1226029220837801     

    Bien sur quelles a raison c'est même logique on c'est tous que les patron embauche les étranger pour leur prix

  • Facebook-1226029220837801
    Facebook-1226029220837801     

    Bien sur quel à raison, je dirait que c'est même normal et nous dire que les patron non pas le choix arrêtés c'est du foutage de gueule tout le monde c'est qu'il fond ça par apport au prix de la main d'oeuvre étrangère.

  • barbie
    barbie     

    c'est les grands patron qui fond la gueule ,mais les artisans sont pour cette mesure !

  • barbie
    barbie     

    il y a 5 millions de chômeurs ,et beaucoup dans le batiment ! bande de menteurs !

  • ornicar
    ornicar     

    "Est-ce que vous croyez que, quand on a 30 à 50% de main d'œuvre étrangère, c'est un choix?, interroge Jean-Jacques Doucet, président du Medef dans l'Est parisien.
    .
    .
    Espèce de menteur

Votre réponse
Postez un commentaire