En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le Programme du 29 Novembre 2016
 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • jul2lille
    jul2lille      

    Non mais ce système ne peut perdurer en l'état. Personne ne sera laissé sur le côté puisque l'assurance maladie est OBLIGATOIRE en union européenne (contrairement aux USA). Il faut libéraliser le système et responsabiliser les gens. Je prends l'exemple de mes employés, pour un salarié, en libéralisant le système, c'est un gain de salaire de 50% sur les charges patronales et salariales (Pour un SMIC, gain de 575 euros), ce qui lui permet de s'assurer dans le privé tranquillement (et plus besoin de mutuelle complémentaire par ailleurs) et d'épargner pour sa retraite (sur compte rémunéré et transmissible à ses enfants), voire même d'augmenter son pouvoir d'achat. Pour ceux qui ne travaillent pas ou qui ont des revenus trop faibles, on peut conserver la solidarité nationale avec le système de la CMU qui est DEJA financé (par l'impôt eh oui).

  • jul2lille
    jul2lille      

    Non mais ce système ne peut perdurer en l'état. Personne ne sera laissé sur le côté puisque l'assurance maladie est OBLIGATOIRE en union européenne (contrairement aux USA). Il faut libéraliser le système et responsabiliser les gens. Je prends l'exemple de mes employés, pour un salarié, en libéralisant le système, c'est un gain de salaire de 50% sur les charges patronales et salariales (Pour un SMIC, gain de 575 euros), ce qui lui permet de s'assurer dans le privé tranquillement (et plus besoin de mutuelle complémentaire par ailleurs) et d'épargner pour sa retraite (sur compte rémunéré et transmissible à ses enfants), voire même d'augmenter son pouvoir d'achat. Pour ceux qui ne travaillent pas ou qui ont des revenus trop faibles, on peut conserver la solidarité nationale avec le système de la CMU qui est DEJA financé (par l'impôt eh oui).

  • audi88
    audi88      

    Bonjour,
    Assez peu partisan de la double peine,à savoir cotiser un maximum selon les revenus sans, pour les "RICHES" selon notre cher président,être remboursé,je préconise pour pallier cette injustice,une cotisation annuelle identique pour tous.
    D'ailleurs vous ne faites jamais allusion au "black" qui une fois de plus s'exonèrerai des cotisations.
    un auditeur assidu.

  • Google-114793144783339818644
    Google-114793144783339818644      

    l'une des plus grosse dépense de sécurité social est la congé maladie. pour 285 € /Mois elle ne sera pas pris en compte

Votre réponse
Postez un commentaire