En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le psy remboursé dès 6 ans? "Les psychologues ne sont pas des professionnels de santé!"
 

A partir du 1 er janvier 2017, les séances chez le psychologue pour les jeunes de 6 à 21 ans pourront être remboursées. Cette mesure concernera 2.000 jeunes pour une première phase de test. Mais les psychiatres estiment que c'est à eux de poser un diagnostic.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Fd43
    Fd43      

    Bonne nouvelle ! Finis pour nos enfants les cocktail molotov aux antidépresseur , anxiolitique et tout le tralala . Peut être que ça permettra à des enfants et des familles de favoriser l'approche non médicamenteuse, tout en allégeant les frais , car disons nous le , déjà beaucoup de personnes s'oriente vers les psychologue plutôt que vers une "experience" psychiatrique.

  • Facebook-1727374400807945
    Facebook-1727374400807945      

    Qu'ils remboursent déjà les vraies professions médicales! Ma femme, sage-femme en libéral (par la fermeture des maternités de proximité...), doit vérifier toute les semaines que la sécurité sociale a bien procédé aux règlement des actes qu'elle a fait!

    Et les actes sont scandaleusement sous-évalués: en ayant un emploi du temps presque pleins, elle arrive à peine à dégager 500€ de salaire mensuel, rapidement récupérés par l'URSSAF!

    De plus, si elle doit faire plusieurs actes chez une patiente, le premier est facturé à 100%, le deuxième à 50% et les suivants sont GRATUITS! Pourtant, le matériel est utilisé et il y'a du temps de consacré!

    Alors, vous comprendrez que cette proposition sur des actes cosmétiques de psychologues, pas de psychiatres qui sont médecins, eux, me révolte!

    Phil62
    Phil62       (réponse à Facebook-1727374400807945)

    Psychologue : une profession réglementée en France
    En France, pour faire usage du titre de psychologue il est exigé d’être titulaire d’une licence mention " psychologie " et d’un master mention " psychologie " comprenant un mémoire de recherche et un stage professionnel. Un master mention " psychologie " ne permet pas, à lui seul, d’obtenir l’autorisation à faire usage professionnel du titre de psychologue. NE PAS CONFONDRE PSYCHOLOGUE ET PSYCHOTHERAPEUTE. Un psychothérapeute n’est pas un psychologue, mais un psychologue est un psychothérapeute.
    Le titulaire de diplômes permettant l'usage professionnel du titre de psychologue en France a obligation de s'inscrire au répertoire ADELI, à la Délégation territoriale départementale (D.T.D.) du département du lieu d'exercice afin d'être enregistrés sur un fichier en qualité de psychologue, par spécialité. À la suite de cet enregistrement, il lui est délivré une attestation mentionnant, entre autre, son numéro d'enregistrement (circulaire DHOS/DREES/2002/143 du 21 mars 2003 relative à l'enregistrement des diplômes de psychologues au niveau départemental).
    Pour exercer le métier de psychologue, il faut 5 années d’études (comme pour la maïeutique).
    La Psychologie est comme les autres professions de santé ou paramédicales, ci-dessous, réglementées :
    • Dentiste ; kinésithérapeute ; sage-femme ; infirmier ; aide-soignant ; logopède ; diététicien ; ergothérapeute ; orthoptiste ; bandagiste/orthésiste/prothésiste audiologue/audicien ; technologue de laboratoire médical technologue en imagerie médicale ; assistant pharmaceutico-technique ; secouriste-ambulancier ; psychologue clinicien ; orthopédagogue clinicien.
    Cet article du projet de loi du financement n’est pas une hérésie, mais simplement une rectification d’une anomalie qui dure depuis trop longtemps.
    Dommage pour votre épouse si elle ne gagne que 500€00 par mois ; mais cela fait partie d’un autre débat qui pourrait être : « Quel salaire minimum donner à un titulaire d’un bac + 5 ? »
    Cette question est bien évidemment à se poser pour d’autres niveaux.
    Nota Bene : Je ne suis pas Psychologue et je n’ai rien à voir avec la psychologie ou une quelconque profession de santé ou paramédicale. J’aime simplement que les choses soient claires.

    Facebook-10210978942013331
    Facebook-10210978942013331       (réponse à Facebook-1727374400807945)

    Psychologue est une vraie profession au cas où vous ne seriez pas au courant, avec une vraie formation (bac +5 en France et de nombreux stages à effectuer). J'oser espérer que vous vous êtes trompés en écrivant " actes cosmétiques", ou alors, renseignez-vous avant de poster des commentaires désobligeants !

    Jo6
    Jo6       (réponse à Facebook-1727374400807945)

    C'est un acte cosmétique que d'accompagner et d'aider les personnes qui souffrent de dépression, d'anorexie, de burn-out et de bien autre pathologies ?
    Parler d'acte cosmétique ça m'interroge beaucoup sur la considération que vous avez pour la souffrance humaine et le respect des patients qui viennent consulter des psychologues.
    Votre réponse se base sur une totale ignorance du métier de psychologue et de la raison qui pousse des patients à consulter.
    Les thérapies actuelles en psychologie (notamment les thérapies cognitivo-comportementales) sont basées sur des études scientifiques, du même ordre que celles qui mesurent l'efficacité des médicaments.

    Jo6
    Jo6       (réponse à Facebook-1727374400807945)

    C'est un acte cosmétique que d'accompagner et d'aider les personnes qui souffrent de dépression, d'anorexie, de burn-out et de bien autre pathologies ?
    Parler d'acte cosmétique ça m'interroge beaucoup sur la considération que vous avez pour la souffrance humaine et le respect des patients qui viennent consulter des psychologues.
    Votre réponse se base sur une totale ignorance du métier de psychologue et de la raison qui pousse des patients à consulter.
    Dans votre réponse, les professionnels devraient être en compétition, alors qu'ils seraient plus judicieux de travailler en collaboration autour du patient.
    Les thérapies actuelles en psychologie (notamment les thérapies cognitivo-comportementales) sont basées sur des études scientifiques, du même ordre que celles qui mesurent l'efficacité des médicaments.
    Enfin, permettez-moi de douter de la situation caricaturale que vous décrivez, ou bien de sa capacité à représenter l'ensemble des professions médicales en libérales : une sage-femme travaillant à temps complet pour toucher 500€ mensuel brut ? J'ai du mal à y croire, et ça semble être votre seul argument pour justifier vos propos...

Votre réponse
Postez un commentaire