En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Les agios, "c'est comme une bouée en plomb qu'on enverrait à quelqu'un en train de se noyer"
 

Les frais bancaires prélevés après un découvert ou un refus de chèque atteignent 300 euros pour les personnes en difficulté financière, contre 34 euros en moyenne pour les autres clients, selon une étude de 60 Millions de consommateurs publiée ce jeudi. Une réalité vécue par Michel, retraité rencontré par RMC, qui n'arrive pas à sortir la tête de l'eau à cause des agios.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire