Les Français sont indécrottables, ils rejettent déjà Emmanuel Macron alors qu’il n’a exercé le pouvoir que 3 mois  !
 

Les Français sont indécrottables, ils rejettent déjà Emmanuel Macron alors qu’il n’a exercé le pouvoir que 3 mois  ! C'est l'avis d'Eric Brunet. D'accord? Pas d'accord? On en débat dès 13h dans Radio Brunet. Les Français sont indécrottables, ils rejettent déjà Emmanuel Macron alors qu’il n’a exercé le pouvoir que 3 mois !

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC

Newsletter RMC

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • francis55
    francis55     

    Sans doute les trois mois ont ils suffit aux Français (comme à moi) pour se rendre à l'évidence, Il nous a enfumé lorsqu'il prétendu renégocier les traité Européens. En trois mois il s'est « ramassé » lamentablement devant Merkel en mai dernier et ces derniers jours ils se ridiculise devant les pays de l'est de l'Europe qui « l'envoient paître » avec les travailleurs détachés. Les NON MONSIEUR BRUNET, les Français ne sont pas indécrottables ils sont seulement de plus en plus lucides. Le gros problème est qu'avec l'information ou l'absence d'information que vous leur donnez et après avoir eu l’impression d'avoir tout essayé, ils  achèverons de détruire la France en élisant une Le Pen ou un Mélanchon au lieu de sortir simplement de ce piège qu'est lUE.

  • Oliver Green
    Oliver Green     

    Le peuple français adore porter son chef sur l'échafaud. Ça n'est pas nouveau et cela prouve qu'il n'est toujours pas mature et n'intègre pas la République qu'il a lui-même inventé.

  • PictoSavoyard
    PictoSavoyard     

    Ce sont les politiques qui sont indécrottables malgré leur volonté de paraître neuf par rapport aux dinosaures ! Le problème c'est qu'il prennent les gens pour des c... ou des imbéciles analphabètes et sans cerveau ! Et ce complexe de supériorité de macron est intolérable pour les sans dent. Après les sans dent y a maintenant les sans cerveau. Ce qui me gène c'est sa méthode. Il cache tout et ne dit rien clairement en face. La preuve les ordonnances partiellement étudiées avec les syndicats! Macron a surtout une attitude et un discours dédaigneux envers ces interlocuteurs qu'il ne considère pas être assez intelligent pour le comprendre.

Votre réponse
Postez un commentaire