En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Un tiers des praticiens hospitaliers doivent partir à la retraite d'ici cinq ans. (Photo d'illustration).
 

La ministre de la Santé a présenté lundi un plan de 250 millions d'euros pour attirer les jeunes praticiens vers l'hôpital public, dont les équipes sont vieillissantes. Son arme principale : une prime d'engagement.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • Glochide
    Glochide     

    Mais on vous a bien dit que parmi les migrants il y avait beaucoup de médecins et d'ingénieurs ! Alors on va en profiter bien sûr , ne soyez pas inquiets , voyons .. .......

  • chloe
    chloe     

    Tout le monde doit avoir en tête que les médecins hospitalier ont un cabinet en ville et en quelque sorte font un cumul de ces deux tâches, ils font le maximum pour être reconnue par leurs castes, leurs aristocraties, voitures de grosses cylindrées, magnifiques domaines, personnel de services, etc... !

  • ocean
    ocean     

    un plan à 250 millions d 'euros d 'ici 2019 ,qui gouvernera ?

  • strikler
    strikler     

    s'ils fuient faut leur mettre des Pampers s’écriât Marisol.....

  • Zoé
    Zoé     

    Pas possible
    Marisol a un plan

    J'en bave d'avance

  • BJP
    BJP     

    On connaît trop les qualités des plans de Marisol pour être rassuré.

Votre réponse
Postez un commentaire