En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le parti pris de Maurice Szafran
 

EDITO - Le 13ème round des négociations sur le traité de libre-échange entre les États-Unis et l'Europe a commencé ce lundi à New-York. Mais en réalité, aucune des deux parties concernées ne veut de ce projet antidémocratique, affirme Maurice Szafran. François Hollande tentera même de décliner ce traité s'il n'y a pas de réciprocité et ni de transparence de la part des deux côtés.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • fanche
    fanche     

    les Etats-Unis ont toujours dans la tête l'idée de faire de l'Europe un état américain. Il traine cela depuis la fin de la seconde guerre mondiale. Tout président Français qui signerai cet accord en l'état devra être destitué et traduit devant la haute cour de justice pour trahison et intelligence avec l'ennemi.

  • AgentK3
    AgentK3     

    "Le TAFTA est fondamentalement anti-démocratique"... Tout comme l'Europe

  • LeFrançais-ral.ouf
    LeFrançais-ral.ouf     

    TAFTA traité avec nos "amis" américains qui n'ont pas eu de complexe à espionner les dirigeants européens. Cet accord discuté par le président de la France qui a 15% d'opinions favorables dans le pays. Une bonne révolution serait pas mal pour mettre tous ces traitres du gouvernement au banc des responsables de la déchéance du pays.

  • J Ripleure
    J Ripleure     

    Maurice Szafran ferait bien de rejoindre la réinfosphère puisque sur ce point (TAFTA) au moins, il dit la même chose qu’elle ! On peut toujours rêver…

    En fait, on n’a pas besoin qu’on nous le dise : Faites donc des référendums dans chacun des pays de l’UE (France, Allemagne, …) et vous constaterez le rejet massif par les peuples qui ont plus de discernement et de patriotisme que certains incapables et les traîtres qui prétendent les gouverner.

    Cet accord (TAFTA) défendu en France par l’UMPS (LRPS), négocié en secret de façon inacceptable, s’il a lieu, sera ILLEGITIME et devra être rejeté de fait par l’ensemble des peuples européens. Tout comme les accords actuels avec la Turquie qui n’ont pas de valeur légale car aucun peuple d’Europe n’est consulté…

    Vive la Suisse, une des dernières démocraties d’Europe !

Votre réponse
Postez un commentaire